Lundi 17 Juin, 2019

Grève générale contre l’insécurité ce lundi, propose Clarens Renois

Clarens Renoit, responsable du parti UNIR

Clarens Renoit, responsable du parti UNIR

Clarens Renois, responsable du parti politique UNIR et ancien candidat aux élections présidentielles, a exprimé ses inquiétudes face à l’insécurité qui bat son plein dans la capitale et aux différents massacres perpétrés par des gangs armés.

Le réputé journaliste et patron du média en ligne Haiti Press Network dénonce les tueries dont sont victimes des habitants des quartiers de La Saline, Carrefour-Feuilles, Savien, « Tibwa », Cité de Dieu. Il lance un cri d’alarme devant la recrudescence de la criminalité et de la violence. « Non aux massacres. C’en est assez ».

Pour protester contre l’insécurité, il propose de décréter le lundi 28 avril journée de grève générale. Tous les secteurs de la vie nationale sont invités à observer un arrêt de travail à cette date pour dénoncer l’indifférence des autorités et forcer l’État à prendre ses responsabilités vis-à-vis des citoyens. Syndicalistes du transport public, vodouisants, société civile, médecins, ouvriers, tous les professionnels quel que soit le corps de métier, doivent exiger que les coupables soient punis, que la lumière soit faite sur ceux qui commandent et distribuent les armes et sur les auteurs des massacres et les complices, recommande-t-il.

Outre Clarens Renois, moins de 24 heures après la fusillade à l’impasse Eddy à Carrefour-Feuilles, Jude Célestin, lui aussi ancien candidat malheureux à la présidentielle de 2015, a exprimé ses craintes face à la monté de l’insécurité. Il a dénoncé la complicité de l'Etat dans ce qu'il appelle « la descente du drapeau de la dignité et de la fierté ».

Lire : Jude Célestin dénonce les « bandits légaux » et la complicité de l’État

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :