Samedi 28 Mars, 2020

Grève des directeurs d'écoles publiques sur l’île de la Gonâve

Des directeurs d’écoles publiques sur l’île de la Gonâve continuent d'exiger du ministre de l'Education Nationale leur lettre de nomination.

Des directeurs d’écoles publiques sur l’île de la Gonâve continuent d'exiger du ministre de l'Education Nationale leur lettre de nomination.

Débuté le 13 mars 2018, le mouvement de protestation continue cette semaine à travers les écoles publiques sur l’île de la Gonâve. Les protestataires, pour la plupart des directeurs d’écoles, entendent par cette grève exiger le ministère de l’Éducation nationale à procéder à la nomination définitive des professeurs et directeurs dont certains travaillent depuis plus de dix ans dans le système éducatif.

Au nombre d’une dizaine, les directeurs AI de ces établissements scolaires se montrent acerbes dans leur jugement vis-à-vis de l’actuel ministre de l’Éducation, Pierre Josué Agenor Cadet.

Ces responsables pédagogiques regrettent ce qu’ils appellent « le trop peu d’intérêt » dont aurait fait montre le ministre Cadet, lui-même ancien enseignant, quant à la satisfaction de leurs revendications.

Rappelons que durant le mois de janvier, plusieurs de ces directeurs d’écoles étaient déjà intervenus dans la presse pour afficher leur scepticisme suite aux promesses de nominations faites par les autorités. Des promesses qui tardent à être respectées.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :