Lundi 11 Novembre, 2019

Grève dans le système judiciaire: Jovenel fait des promesses aux juges

C’est quoi le problème ? Des trois pouvoirs que reconnaît la constitution, l’exécutif et le législatif sont, semble-t-il, les seuls satisfaits de la loi de finances 2017-2018.

Le judiciaire proteste. Il exige, entre autres, l’octroi d’une couverture d’assurance maladie fonctionnelle en faveur des magistrats, la dotation d’une allocation budgétaire adéquate au pouvoir judiciaire, la dotation aux tribunaux et cours des moyens logistiques et matériels de travail suffisant, la construction de bâtiments adéquats pour loger les tribunaux et les cours ainsi que la réhabilitation des bâtiments en mauvais état. Avec quel moyen de pression ? L’arrêt de travail principalement.

Les juges doivent rentrer en grève début octobre dans tout le pays. 19 septembre, l’Association professionnelle des magistrats a demandé aux juges de continuer à observer scrupuleusement l’arrêt de travail débuté le mercredi 13 septembre 2017 dans les cours et les tribunaux de la République, jusqu’au vendredi 22 septembre 2017. Ces grèves ne sont néanmoins pas sans conséquences. Les assises criminelles avec assistance de jury projetées pour le 17 juillet 2017 n’ont pas eu lieu. Des gens, probablement innocents, croupissent dans les prisons parce qu’ils ne peuvent passer devant un juge. Quelle réaction de l’exécutif ? Aucune décision concrète pour l’instant.

Hier, les membres du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) se sont entretenus avec le président Jovenel Moise. Ce dernier a promis « des réaffectations et des désaffectations ». Que répond le pouvoir judiciaire à cette promesse ? Interrogée au Nouvelliste, Me Dilia Lemaire, membre du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) confirme avoir discuté avec l’exécutif. Tant qu’il n’y aura pas une autre considération pour le système judiciaire dans le budget national, les juges maintiendront leur mot d’ordre de grève, a-t-elle affirmé.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :