Mardi 4 Août, 2020

Grande opération de fumigation des locaux de la Bibliothèque Nationale

Un professionnel de la fumigation à pied d'oeuvre à l'entrée principale de la Bnh. Photo: Courtoisie de la Bnh

Un professionnel de la fumigation à pied d'oeuvre à l'entrée principale de la Bnh. Photo: Courtoisie de la Bnh

Des opérations de désinfection et fumigation ont été lancées, cette semaine, dans les locaux de la Bibliothèque nationale d’Haïti (Bnh). Ce, dans l’objectif de mieux protéger la collection de livres et autres documents dont l’institution est le dépositaire.

Fermée au public depuis le début de la pandémie de COVID-19 en Haïti, le 19 mars, la Bibliothèque nationale d’Haïti (BNH) n’est pourtant pas laissée à son propre sort. Plusieurs actions sont en cours pour permettre à cette institution de jouer pleinement son rôle de gardienne du patrimoine documentaire national d’Haïti en ces temps de crise sanitaire.

En effet, depuis son installation en avril 2020, le Directeur général de la Bibliothèque nationale d’Haïti, Dangélo Néard, s’échine au travail pour s’assurer de redonner à la BNH ses lettres de noblesses.

Entre les formations au profit des employés de la bibliothèque et de différents acteurs de la chaîne du livre, la recherche et la conclusion d’accords de collaboration et de partenariat avec d’autres institutions qui partagent la vision de la BNH ou encore l’ambition de doter la BNH de logiciels mieux adaptés pour la mise en valeur de son fonds documentaire, les projets ne manquent pas. L’homme du livre veut explorer toutes les opportunités qui puissent permettre à l’institution d’accomplir pleinement sa mission.

Lire aussi: Jean Emmanuel Jacquet et Dangelo Inrico Néard installés à leur poste

Mais que vaudrait ces actions si l’élément principal et incontournable qui fait la raison d’être même de la bibliothèque, à savoir les livres, serait en danger ? Aucune, cela va de soi. C’est en ce sens que cette semaine, une vaste opération de désinfection et de fumigation a été entreprise à la BNH. Quand on sait que les moisissures et les termites sont les ennemis numéros un du papier, les agents de dégradation les plus fréquemment rencontrés dans les bibliothèques, on comprend donc la portée et l’importance d’une telle initiative.

« Ça fait longtemps que cela n’a pas été fait », explique le Directeur général qui ajoute au passage que cette opération nous permet de conserver précieusement tous les savoirs qui sont produits en Haïti.

« Nous voulons que l’on sache que le patrimoine cognitif, le patrimoine éditorial d’Haïti est bien gardé », jure-t-il.

Lire aussi: Dany Laferrière témoigne son affection à Dangelo Néard dans une lettre

Inaugurée en 1940 sous la présidence de Louis Sténio Vincent, la Bibliothèque nationale d’Haïti, affectueusement surnommée La Vielle Dame de la rue du Centre, a pour mission d’aider à l’Éducation du peuple haïtien et d’assurer la préservation des œuvres littéraires produits de la pensée haïtienne et de tous les manuels de référence traitant de sujets relatifs à la culture ou à l’histoire nationale selon le décret du 20 octobre 1984.

« C’est une institution qui a pour projet d’installer l’intelligence haïtienne dans l’éternité », dira élégamment Monsieur Néard.

Il ne sera pas dit que les termites pourront nuire à la noble mission de la BNH. Cette opération de fumigation qui se déroule cette semaine à la BNH est donc la preuve que cette nouvelle administration s’assurera que tous les précieux trésors de la BNH soient conservés dans les meilleures conditions qui possibles, à l’abri des caprices des termites et éléments de la nature.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :