Mercredi 20 Novembre, 2019

Grande-Anse : Une fillette violée au commissariat, le coupable arrêté

Illustration Yahoo News (retouchée par Loop Haiti)

Illustration Yahoo News (retouchée par Loop Haiti)

Le commissaire de Police de la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), Jean Eddy Lahens a confirmé l’arrestation de François Dieulison, un homme de ménage au commissariat d’Anse-d'Hainault, Grand'Anse, qui avait violé une fillette de 14 ans le 12 octobre dernier au sein même du commissariat. Il a été écroué le 14 octobre dernier.

François Dieulison, alias Ti Polisye, travaille pour le compte du commissariat d’Anse-d'Hainault. Au lendemain de son infraction, la PNH avait lancé une vaste opération de poursuite contre ce dernier pour viol aggravé sur mineure. C’est ainsi qu’il a été appréhendé, lundi 14 octobre, 2 heures de l’après-midi au carrefour « Bak », par l’inspecteur Louines Louisillant, responsable adjoint du commissariat de police d’Anse-d'Hainault.

En effet, l’homme de 22 ans qui est pour l’instant sous les menottes, a sexuellement abusé d’une fillette de 14 ans qui circulait devant le commissariat d’Anse-d'Hainault. D’après les propos rapportés par deux journalistes, Ruben Dumont et Jefferson Volcimus, ce viol aggravé s’est déroulé lorsque François Dieulison a invité la mineure aux locaux du commissariat sous contrainte de l’abattre.

Aidé par le policier Emmery Remarais, chef de poste du commissariat ce jour-là, la mineure raconte qu’elle avait fini par pénétrer l’enceinte de l’institution policière sous menaces verbales. Croyant qu’elle allait recevoir un message pour livrer à sa mère de la part de ses interpellateurs, la victime raconte qu’elle s’est rendu compte qu’il s’agissait d’une autre chose lorsque Dieulisson lui a sauté dessus pour arracher de force sa culotte et la pénétrer brutalement avec son pénis.

Rouée de coups sous les yeux inactifs du policier en poste, Emmery Remarias, la mineure violée a reçu d’innombrables menaces de son violeur pour ne pas le dénoncer après ce forfait, selon ce qu’elle raconte. Cependant, elle n’a pas cédé sous la pression verbale de son agresseur, et a raconté sa mésaventure à sa mère. Cette dernière a tout de suite alerté la police et porté plainte au tribunal de paix d’Anse-d'Hainault.

Conscient de la gravité du dossier, le Parquet près le tribunal de première instance de Jérémie s’en est saisi afin d’enquêter sur l’affaire et faire justice au nom de la mineure. L’auteur du crime, François Dieulison, qui a déjà été auditionné par le Substitut Commissaire du Gouvernement, Me. Renold Pétion est pour l’instant enfermé à la prison civile de Jérémie en attendant le verdict du juge d’instruction devant lequel l’affaire est transférée.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :