Vendredi 18 Septembre, 2020

Graduation de 250 soldats des Forces Armées d’Haïti ce 14 août

Des soldats de l’Armée d'Haïti Crédit Photo : Compte Twitter du président Jovenel Moïse

Des soldats de l’Armée d'Haïti Crédit Photo : Compte Twitter du président Jovenel Moïse

Un bataillon de 250 soldats, 50 aspirants sous-officiers et 19 officiers ont été gradués ce 14 août à "Anacaona" la base militaire des Forces Armées d’Haïti (FAD'H) sise à Léogâne. Ces soldats ont reçu leurs diplômes en présence notamment du président Jovenel Moïse, du Premier ministre démissionnaire Jean Michel Lapin et du haut État-major de l’armée.

 

Démobilisée en 1994, l’armée d’Haïti est en train de se reconstituer au fur et à mesure. Avec la graduation de ces plus de 250 soldats formés au Mexique et en Haïti par des instructeurs des deux pays, c'est un autre pas vers sa remise en activité qui vient d'être franchi, un vide vient d'être comblé. En tous cas c’est ce que veut faire croire le lieutenant-général Jodel Lesage qui dirige l'armée.

« La remobilisation de l’armée met fin désormais à ce vide, ce désordre. Loin de se décourager malgré les embûches, le président s’est attelé à la tâche et les résultats sont là » a prononcé le lieutenant lors de son discours pour la circonstance. Lesage indique qu'il est déjà à pied d’œuvre avec ses soldats, tous prêts à apporter l'aide et l'assistance nécessaires à la population notamment durant les catastrophes naturelles.

« Cette Armée se démarquera de la vision négative laissée par l’ancienne institution dans le cœur de la population », a voulu également souligner le lieutenant-général, comme une sorte de réponse aux critiques liées à l'histoire de l'armée dans le pays.

Le président Jovenel Moïse, présent à la cérémonie de graduation, s'est pour sa part félicité de cet avancement. « La remobilisation des Forces Armées d’Haïti est plus qu’une promesse de campagne, c’est une exigence constitutionnelle et une nécessité historique », a-t-il soutenu notamment sur Twitter où il publié quelques photos de l'événement.

 

Faisons remarquer que cet événement s'est tenu à l'occasion des 228 ans de la cérémonie de Bois Caïman, grande réunion d'esclaves de Saint-Domingue organisée le 14 août 1791 en vue du premier soulèvement des marrons contre l'esclavage. Ce 14 août 2019 marque aussi le premier anniversaire du mouvement Petrocaribe Challenge.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :