Lundi 9 Décembre, 2019

« Grâce pour ma génération », pour un consensus collectif en Haïti

« Grâce pour ma génération » est une campagne spirituelle de six semaines initiée par l’église Rendez-vous Christ dirigée par Julio Volcy, docteur en ministère et leadership. Ce programme, prônant une conscience collective, a fait ses premiers pas le 1er septembre dernier et sera clôturé le 6 octobre prochain.

Avec le thème « Grâce pour ma génération » comme toile de fond, Julio Volcy prononce ses sermons avec un discours incitant à la cohésion sociale durant toute la campagne. « L’union fait la force ; Liberté, Égalité, Fraternité… » constituent le fil discursif des différents messages proposés par le théologien. Monsieur Volcy soutient que le mot « grâce » n’implique pas, dans ce contexte, une grâce exclusivement divine, mais aussi une sorte de grâce devant être accordée à son concitoyen. Apriori, l’idée directrice de la campagne a été construite sur cette démarche.

À travers les conversations courantes sur les réseaux sociaux, les stations de radio et télé, le Dr Volcy en décèle une aporie pour laquelle il convient de changer la donne en orientant le débat vers un autre angle. Pour ce faire, le prédicateur évoque une « conversation de conscience ». Pour lui, « il faut changer notre imaginaire collectif par un consensus collectif et voir nos semblables de la même manière que Dieu nous voit. C’est comme ça qu’Haïti peut devenir la nation qu’il faut ».  

Selon Julio Volcy, le consensus collectif veut que les Haïtiens cessent de s’entretuer parce qu’en faisant cela, ils participent à la déchéance du pays. « Ce ne sont pas les étrangers qui assassinent les gens qui viennent d’effectuer une transaction à la banque […] », a-t-il illustré.

Des citoyens chrétiens...

« Nous voulons que les chrétiens sachent qu’ils sont aussi des citoyens », relate Julio Volcy, rajoutant qu'ils se doivent de poser des actions pour participer à la construction d'une Haïti nouvelle.

Outre les activités religieuses, « Grâce pour ma génération » se voue à des programmes de services communautaires : nettoyage de rue, distribution de kits alimentaires et scolaires dans des zones comme Delmas et Cazeau. Aussi, des aides sont fournies à des jeunes afin de trouver les moyens d’entreprendre leurs études et aussi de se lancer en affaires.

Notons que pour terminer cette campagne – le 6 octobre prochain –, les responsables projettent une activité culturelle de grande envergure dénommée « Katye beni » dans l’enceinte de l’église Rendez-vous Christ, à Delmas 75.

 

Rode Louis Azer Chéry

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :