Samedi 23 Septembre, 2017

Haiti Tech Summit : la technologie pour impulser le progrès

La première édition d’Haïti Tech Summit, événement technologique à envergure internationale, sera lancée les 6 et 7 juin prochain à Decameron, sur la Côte-des-Arcadins. Des représentants d'importantes entreprises du secteur et plusieurs entrepreneurs locaux viendront parler d’internet et feront le point sur la question de la revitalisation de l’économie entrepreneuriale haïtienne, selon ce qu’a informé l'organisatrice du sommet, Christine Souffrant Ntim dans un entretien accordé à Loop Haïti.

Haïti accueille Haiti Tech Summit les mardi 6 et mercredi 7 juin 2017. La première édition de ce rendez-vous technologique va rassembler plusieurs panélistes étrangers et haïtiens, selon ce qu’a indiqué Christine Souffrant Ntim. Avec cette initiative, la fondatrice de « Vendedy » veut attiser la curiosité d’une flopée d’investisseurs internationaux sur les potentialités économiques d’Haïti.   

 

Des représentants de pontes du secteur comme Google, Facebook ou Airbnb prendront part au sommet. L'événement qui a déjà lieu dans d'autres pays, occasionnera un riche débat sur le développement de l’écosystème entrepreneurial d’Haïti. L'occasion d'impulser des partenariats entre investisseurs haïtiens et chefs d’entreprises étrangers dans ce champ négligé tout en redorant le blason d’Haïti, mal perçu de l’international qui n’y voit pas toujours des opportunités d’affaires, tant les crises sociales et les tergiversations politiques laminent le pays.

Qui est Christine Souffrant ?

Récipiendaire de la prestigieuse bourse du millénaire de la Fondation Gates, Christine Souffrant, Haïtienne d’origine, entrepreneure aux deux pieds bien plantés dans le numérique, a été classée en 2012 par le magazine économique Forbes parmi les 30 jeunes femmes les plus influentes dans le monde en matière de sport, d’e-commerce, de mode et d’entrepreneuriat social.

Elle est la fondatrice de « Vendedy », une plateforme commerciale en ligne dédiée à la vente aux enchères d'œuvres artisanales. En ce sens, elle s'attèle à numériser l'économie informelle en reliant les vendeurs de rue à travers le monde aux acheteurs utilisant l’Internet.