Mercredi 11 Décembre, 2019

Aux Gonaïves, des « bandits » sèment la terreur

Aux Gonaïves, des « bandits »  sèment la terreur. Photo: AFP

Aux Gonaïves, des « bandits » sèment la terreur. Photo: AFP

La violence s’intensifie ces derniers jours dans la cité de l’indépendance. En moins d’un mois, une dizaine de personnes dont des entrepreneurs ont été attaquées par les malfrats qui ont blessé plusieurs d’entre elles par balles.  

Ce mardi, le commerçant Alex Jean-Baptiste a reçu un projectile dans sa jambe gauche. L’incident s’est déroulé au moment de fermer les portes de son entreprise, située à l’Avenue des dattes. Les malfrats ont pris la fuite sans que leur identité soit repérée. À présent, la victime se fait soigner dans l’un des centres hospitaliers de la ville.  

Au moins une dizaine de personnes ont été victimes de meurtre, vol et braquage à main armée, ces derniers jours à la Cité de l’indépendance.

Premier mars dernier, la pharmacienne Ronsard Mondesir est sortie victime d’une attaque à deux doigts du commissariat des Gonaïves. La police a eu le temps de mettre la main au collet des deux auteurs de l’acte.

Après plusieurs rencontres, les autorités policières locales n’arrivent pas encore avec un plan de sauvetage capable de freiner cette implosion de violences dans des quartiers à réputation pacifique. La dernière en date remonte à ce mercredi.

Ce matin, la rédaction de Loop Haïti a tenté en vain de rejoindre par téléphone le secrétaire d'État à la Sécurité publique, Ronsard St-Cyr.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :