Mardi 15 Octobre, 2019

Givens François : le souffle du smooth jazz

Finesse de jeu et qualité de production imbriquées, le disque « Off we go » du saxophoniste Givens François, Haïtien d’origine évoluant aux États-Unis d’Amérique, est un véritable tourbillon musical.

Il est peu connu de la scène musicale haïtienne : il évolue plutôt aux États-Unis, grand vivier de musiciens de belle trempe et à succès immense. C’est André Fouad, un ami poète, qui m’a passé ce disque,  sorti l’an dernier sous le label du producteur Gary Vandy.  

Onze morceaux y sont gravés : « Tribute », « My love », « Off we go » (composition éponyme), « He guides no », « Haitian girls », « Joli », « Mr G », « Sa Sayela », « Home town », « Granite », « Free time ». Sur ces onze pièces – éthérées et bien orchestrées – le saxophoniste, soutenu par une flopée de musiciens de talent (Lucas Jasmin : piano, Teddy Studstill : guitare, Roberto Carlo : sax soprano et alto)  dialogue le jazz à la modernité.  Ce n’est pas un album purement instrumental : sur plusieurs pistes, on retrouve la voix de plusieurs artistes qui scatent, déclament, posent leurs textes en anglais ou en créole sur les mélodies.  André Fouad est l’auteur de deux textes écrits en anglais (« My love ») et en créole (« Sa Sayela »).

Il y a peu d’un peu de Kenny G dans le bec de son sax ténor,  d’un peu de Charlie Parker dans ses contours de mélodies finement enchevêtrées, de l’agilité dans ses solos flottants et légers, d’un peu de délicatesse et de justesse  dans son phrasé festif et nuancé. Sur cet opus, c’est un Givens imprégné de smooth jazz, de  Jazz fusion, de hip hop, de rock.  

Givens François est né en 1975 dans la ville de Gros-Morne. Après avoir complété ses études secondaires au Lycée Toussaint (Port-au-Prince) et obtenu un diplôme en comptabilité informatisée, Givens François va diriger sa carrière dans l’enseignement de la musique depuis 1993. Son instrument de prédilection a toujours été le saxophone. A l’écoute de Charlie Parker, de Kenny G qu’il considère comme ses influences, son amour pour le jazz va s’aiguiser. « Off we go », coloré de smooth jazz, est son premier album solo. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :