Jeudi 18 Juillet, 2019

Comment réduire les violences contre les haïtiens en RD ?

Photo: El Dia

Photo: El Dia

Le Groupe d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) exhorte les autorités Haitiano-dominicaines à agir diligemment pour éviter les violences. Dans un communiqué le GARR invite les autorités des deux pays au-delà des éléments factuels, à accorder une attention soutenue à d’autres paramètres qui contribuent à détériorer les relations entre Haïtiens et Dominicains.

L’organisation non gouvernementale informe que l’assassinat à coups de machette, à Pedernales, du couple dominicain, Julio Reyes Perez, 68 ans et de Neida Felix Urbaez, 55 ans, a eu des incidences fâcheuses, sur la communauté haïtienne vivant à Pedernales et a occasionné des actes de persécutions à l’encontre des migrantes et migrants haïtiens.

« Des dizaines de familles affolées par les menaces et représailles déclenchées contre la communauté haïtienne suite à ces assassinats ont été obligées de regagner Haïti, laissant derrière elles tous leurs avoirs. D’autres déclarent avoir vécu des scènes de violences terribles ciblant les ressortissantes et ressortissants haïtiens », lit-on dans le communiqué.

Selon GARR les autorités haïtiennes et dominicaines doivent agir pour rendre justice à qui elle est due, pour éviter que de tels actes de violence ne se reproduisent. « Si rien n’est fait, ces genres de situations risquent de se reproduire comme ce fut le cas déjà à plusieurs reprises », rappellent les dirigeants du GARR qui demandent aux autorités dominicaines de sécuriser les êtres humains qui vivent sur leur territoire qu’ils soient ou non en situation régulière. 

Le GARR invite aussi les autorités haïtiennes à prendre leurs responsabilités et à s’entendre avec leurs homologues dominicains pour clarifier ce qui s’est passé à Pedernales et sanctionner les coupables. L’organisation exhorte ces autorités à demander à la République Dominicaine des comptes en ce qui concerne les assassinats de plusieurs haïtiens survenus depuis le début de l’année 2018 dans des circonstances troublantes.

« Haïti et la République Dominicaine sont deux pays qui se partagent une seule île et qui sont obligés de cohabiter. »

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :