Mardi 25 Juillet, 2017

Fumer la chicha est pire que fumer du tabac 

Crédit photo : mistersmoke.com

Crédit photo : mistersmoke.com

Elle contient 7 fois plus de monoxydes de carbone que la fumée de tabac, peut provoquer différents types de cancers, des maladies cardio-vasculaires.

Aux Bars huppés et climatisés, aux fêtes privées entre gosses, aux luxueux hôtels qui surplombent Port-au-Prince, fumer la chicha (cigarette électronique) est fréquente. Les jeunes la préfèrent au tabac, sous prétexte que cette dernière n'entraîne pas des effets nocifs sur le corps et l’organisme. Mais contrairement à ce que ces fumeurs croient, cet engin dont l'apparence attire beaucoup contient 7 fois plus de monoxydes de carbone que le tabac, peut provoquer différents types de cancers, des maladies cardio-vasculaires, des bronchites chroniques et de graves problèmes pulmonaires, selon ce qu’ont révélé certains médecins. Tirer comme un pompier pour ressortir un énorme nuage de fumée, ce qui a l’avantage d’encrasser le poumon.

A ces risques liés à la chicha, s’ajoutent un risque de transmission microbienne. Fumer la chicha est une activité de groupe : le tuyau passe de personnes en personnes, de mains en mains, de bouches en bouches. Si l’on veut éviter un éventuel risque de contamination, mieux vaut nettoyer de manière régulière le tuyau et d’avoir un embout plastique par personne.

Pire que fumer du tabac

Le tabac à chicha est en général composé à 30% de tabac et à 70% de mélasse. Cette mélasse est un mélange de miel, de différents fruits séchés et de certains additifs. Qui dit tabac dit nicotine, il y a donc bien un risque d’addiction si vous fumez la chicha. Il faut quand même modérer cette idée car en proportion il y a beaucoup  moins de nicotine dans le tabac à chicha que dans une cigarette classique. Fumer la chicha pendant environ une heure est équivalent à 40 clopes, soit deux paquets de cigarettes.

Certains charbons, appelés charbons auto-incandescents, subissent un traitement chimique pour s’allumer tout seul dès le premier coup de briquet. Les additifs chimiques ajoutés pour obtenir ce résultat vont rendre ces charbons particulièrement toxiques pour la santé.