Mercredi 18 Septembre, 2019

Pour Renois, Michel n’a pas le meilleur profil pour créer la stabilité

Clarens Renois/ Facebook

Clarens Renois/ Facebook

Pour Clarens Renois, le meilleur Premier ministre pour Jovenel Moïse en ce moment, serait une personnalité de l'opposition radicale. 

La composition du nouveau gouvernement ayant à sa tête Fritz William Michel n’a pas laissé indifférent le coordonnateur du parti UNIR-Haïti Jean Clarens Renois. Alors qu’il félicite le président de la République Jovenel Moïse qui a choisi de jeunes personnalités pour composer ce gouvernement, Monsieur Renois estime que ces choix ne correspondent pas au contexte sociopolitique actuel du pays. Il dit douter que ces jeunes ministres aient les reins solides pour affronter la situation de crise actuelle à laquelle se trouve confronté le pays.

Pour Clarens Renois, le Premier ministre nommé Fritz William Michel qui attend désormais l’approbation du Sénat de la République pour prendre les rênes de la Primature, n’est pas le meilleur profil de Premier ministre qui devrait contribuer à garantir la stabilité dans le pays. L’ancien candidat rappelle que le pays fait face à une crise sociopolitique aigüe. Il évoque notamment les protestations populaires qui ont eu lieu au début de cette semaine en raison de la rareté de carburant. Pour lui, c’est un aspect que Fritz William Michel ne doit pas négliger.

Monsieur Renois estime que le chef de l’Etat serait mieux inspiré s’il avait choisi une personnalité de l’opposition radicale comme Premier ministre tout en lui confiant la mission de constituer un gouvernement avec des membres de l’opposition. Ainsi, il aurait été questions d’un gouvernement d’inclusion. Aucune autre démarche ne sera pas favorable pour Haïti, tranche Monsieur Renois.

Le numéro un du parti UNIR en a profité pour déplorer le fait que des membres de l’opposition ne parviennent pas à dégager un plan commun au bénéfice du pays. D’ailleurs, Clarens Renois tacle cette opposition qui, selon lui, se fait le meilleur allié de Jovenel Moïse dont elle réclame la démission.

« Si Jovenel Moïse est encore au pouvoir, c’est en grande partie parce que les membres de l’opposition n’arrivent pas à s’attendre. Jovenel Moïse pourrait laisser le pouvoir. Mais l’opposition le retient » croit Clarens Renois. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :