Jeudi 17 Octobre, 2019

Fritz W Michel éclaboussé dans un scandale de surfacturation de chèvre

Après avoir été  accusé de distribuer des pots-de-vin à des sénateurs en échange d’un vote favorable à son énoncé de politique générale, Fritz William Michel se trouve à nouveau impliqué dans un scandale de corruption. Il s’agit d’une affaire relative à la surfacturation de cabris vendus à l’Etat haïtien.

L’entreprise AGRISOL S.A dont Fritz William Michel était alors président est accusée d’avoir vendu à l’Etat haïtien un millier de chèvres pour un montant totalisant 31 millions 500 mille gourdes à raison de 31 mille 500 gourdes par chèvre. C’est ce qu’a récemment révélé le sénateur Youri Latortue précisant que le prix normal d’un cabri sur le marché local ne devrait pas excéder la somme de 5000 gourdes.

La compagnie AGRISOL a également conclu d’autres contrats de vente avec l’Etat haïtien à des prix plus qu’exorbitants. Par exemple, l’haïtien a décaissé, pour l’acquisition d’un mini matelas, la somme de 8000 gourdes alors que sur le marché, il se vend à 2000 gourdes, indique Youri Latortue qui n’a pas précisé le nombre de matelas achetés par l’Etat. 

Parallèlement, Youri Latortue fait état de  l’émission des chèques  pour  des activités  similaires au nom de plusieurs entreprises appartenant  à Monsieur Michel. En date du 03 octobre 2017, les compagnies  Caribean Product et Express Transport et distribution ont reçu deux chèques dont  chacun contient  le montant de 15 millions 800 mille gourdes.

Le 26 septembre 2017, le chèque d’un montant de 7 millions 744 mille 500 gourdes a été émis au nom d’Haitian Food, une autre entreprise de Fritz William Michel. Caribean Product a reçu également un chèque avec montant pareil  à la même date.

Le 13 septembre 2018, quatre chèques dont chacun contient le montant 31 millions 204 mille 250 gourdes sont décaissés en faveur de ces entreprises.

Le président de la commission éthique et anti-corruption du sénat n’entend pas rester la phase de dénonciation. En ce sens, il promet d’approfondir le dossier. Youri Latortue indique avoir adressé une correspondance, dans cette optique, au présidant de la commission chargée d’étudier le dossier de Fritz William Michel notamment pour vérifier si le prochain chef de la Primature nommé a honoré ses exigences envers le fisc.

Youri Latortue fait savoir que les documents dont il dispose seront transmis à ses pairs. Ce, pour éviter que le corps auquel il appartient soit tombé dans  un éventuel piège de la commission spéciale qui analyse les pièces de Fritz William Michel.  

En réaction, le porte-parole du Premier ministre nommé Cossy Roosevelt rejette les accusations du sénateur Youri Latortue lors d’une entrevue accordée à Magik9. Pour lui, il s’agit des manœuvres tendant à ternir l’image de Fritz William Michel. L'équipe de Fritz William Michel précise que les animaux que ce dernier avait vendus à l'Etat haïtien étaient de "race améliorées" et qu'ils coûtaient plus cher que les chèvres ordinaires.

Le bureau de Premier ministre par le biais de Cossy Roosevelt appelle à la cessation de polémiques stériles motivées par des fins strictement  politiciennes afin d’évaluer les efforts nécessaires  pour construire un meilleur demain meilleur.                                                                                                                                                            

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :