Dimanche 16 Juin, 2019

Deshommes hué au lancement des travaux de réhabilitation de la FASCH

Fritz Deshommes, Recteur de l'Université d'Etat d'Haïti (UEH)/ Photo: Alterpresse

Fritz Deshommes, Recteur de l'Université d'Etat d'Haïti (UEH)/ Photo: Alterpresse

Les locaux du bâtiment logeant la faculté des sciences humaines (FASCH) sévèrement endommagés lors du tremblement de terre de 2010 sont sur le point d’être reconstruits.

En effet, à l’initiative du bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD), le mercredi 22 mai 2019, les responsables de la faculté ont procédé au lancement des travaux de réhabilitation de cette entité de l’Université d’Etat d’Haïti.

Ces travaux dont la durée s’étend sur une période de 10 mois seront financés par l’ambassade du Japon en Haïti à hauteur de 79 millions de gourdes.

Dans son allocution, le directeur général du bureau de monétisation des programmes d'aide au développement Fils-Aimé Ignace Saint Fleur indique que ces travaux garantiront aux étudiants de la FASCH un cadre propice à un meilleur apprentissage et plus sécuritaire. 

«Pour nous,  au BMPAD, il n’existe pas de plus belle manière de rendre justice à la réputation de la FASCH, aux jeunes qui la fréquentent aujourd’hui et qui aspirent à de meilleures conditions de formations et d’existence. Je formule le vœu que le local de la faculté des sciences humaines qui sera remis à neuf dans quelques mois puisse galvaniser les ambitions de cette communauté universitaire et la porter à se décider, à s’armer de tous les atouts précieux de la connaissance pour pouvoir contribuer à ouvrir toutes grandes les portes de l’avenir d’Haïti, a dit Monsieur Saint-Fleur.   

Pour sa part, l’ambassadeur du Japon en Haïti Mizuno Mitsuaki a, dans ses propos de circonstance, indiqué que ces travaux devraient permettre d’augmenter la capacité d’accueil de la faculté des sciences humaines. « Ce projet envisage de rendre la faculté des sciences humaines plus fonctionnelle et d’augmenter la capacité d’accueil de l’un des patrimoines du pays, a-t-il indiqué.

Le hic c’était la présence du recteur de l’UEH à cette cérémonie de pose de première. Alors qu’il prononçait son discours, Fritz Deshommes a été hué par un groupe d’étudiants qui contestent sa gestion de l’UEH.

Les protestataires exigeaient du recteur de l’université d’Etat d’Haïti des explications sur la subvention de 20 millions de gourdes qui a été accordée au rectorat de l’UEH par la Primature en 2008. 

A la fin de la cérémonie, ils ont dressé des barricades à l’aide des chaises et des bancs et ont verrouillé la barrière principale de la faculté afin d’empêcher le recteur de partir. Les étudiants protestataires ont lancé des pierres en direction de la voiture du recteur et du cortège dans lequel se trouvaient  l’ambassadeur du Japon et le directeur général du BMPAD.

Des agents de sécurité ont eu le temps d’intervenir et empêcher le pire.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :