Mardi 23 Avril, 2019

Francophonie: Le Canada appuie Michaëlle Jean, la France se retracte

Le prochain secrétaire général de l'OIF sera désigné lors du Sommet de la Francophonie les 11 et 12 octobre en Arménie. Lors du dernier sommet, à Dakar en 2014, Paris avait appuyé la candidature de Mme Jean.
(crédit photo : AFP)

Le prochain secrétaire général de l'OIF sera désigné lors du Sommet de la Francophonie les 11 et 12 octobre en Arménie. Lors du dernier sommet, à Dakar en 2014, Paris avait appuyé la candidature de Mme Jean. (crédit photo : AFP)

Le Canada a réitéré son appui à sa ressortissante Michaëlle Jean pour un deuxième mandat à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), malgré le soutien apporté mercredi par la France à la candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères.

"Notre gouvernement appuie le renouvellement du mandat de Michaëlle Jean à la tête de l'OIF", dont il est le deuxième contributeur derrière Paris, a déclaré à l'AFP la ministre canadienne de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau.

Mme Jean, une ancienne journaliste née en Haïti qui a fait carrière au Canada, "promeut activement nos priorités canadiennes au sein de la Francophonie, comme l'égalité entre les hommes et les femmes et l'entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes", a souligné Mme Bibeau.

Ce soutien du gouvernement de Justin Trudeau intervient alors que le président rwandais Paul Kagame a annoncé mercredi, dans une déclaration en anglais, la candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo à la tête de l'OIF.

Aux côtés de M. Kagame, le président français Emmanuel Macron a jugé que cette dernière avait "toutes les compétences et les titres pour exercer cette fonction", soulignant qu'elle maîtrisait "parfaitement" le français.

Le prochain secrétaire général de l'OIF sera désigné lors du Sommet de la Francophonie les 11 et 12 octobre en Arménie. Lors du dernier sommet, à Dakar en 2014, Paris avait appuyé la candidature de Mme Jean.

Michaëlle Jean, ex-gouverneure générale du Canada (représentante de la reine Elizabeth II, chef d'Etat en titre), a pâti des critiques des médias canadiens et du gouvernement québécois sur son train de vie.

Les médias québécois ont pointé ces derniers mois les dépenses, qualifiées de "somptueuses", de la Francophonie pour Mme Jean et sa famille. La résidence officielle de la secrétaire générale de l'OIF a été rénovée pour 500.000 dollars canadiens (plus de 330.000 euros) et quatre chauffeurs sont mis à sa disposition, rapportait notamment en mars le Journal de Montréal.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :