Lundi 6 Avril, 2020

“Fòk Gen Wout": vives tensions à Jacquet Toto, ce lundi

"Fok Gen Wout". Crédit photo: Loop Haiti

"Fok Gen Wout". Crédit photo: Loop Haiti

De la fumée noire dans le ciel, des pneus enflammés, des barricades, les jets de pierres et des sons de tirs constituent l’atmosphère, ce lundi 28 mai 2018, à Jacquet Toto, quartier de Pétionville situé entre Delmas 83 et Delmas 95. A part les piétons et quelques motocyclettes, rien ne circule. Pas de marchands dans le petit marché et les écoles de la zone ne peuvent pas fonctionner.

Les manifestants, pour la plupart en cagoule, réclament, de la part des mairies de Delmas et de Pétion-ville, une seule et unique chose: la construction des routes de la zone Jacquet Toto, qui sont, soutiennent-ils, en mauvais état depuis trop longtemps.

“Cela fait quatre ans que les mairies de Delmas et de Pétion-ville ont défait les routes pour les reconstruire, mais rien n’est fait depuis”, dénoncent-ils. Alors que, font-ils savoir, d’autres routes, dont celles de Delmas 95, ont été construites à plusieurs reprises.

La poussière des routes en mauvais état est à la base d’attaque à la santé de nombreuses personnes de la population de Jacquet Toto, selon les protestataires. Ils soulignent, entre autres, que des riverains tombent malades, dont certains sont atteints de sinusite, parce qu’ils sont exposés à la poussière.

“Fòk Gen Wout”

Sur les murs comme sur les lèvres, le message est le même. “Il faut construire la route”, disent-ils. “Ils [les autorités, NDLR] ont toute la semaine pour réagir”, dit, à Loop Haiti, l’un des riverains qui nous a emmené faire un tour dans la zone en vue de constater l’état des routes.

En cas de silence des mairies en question, les manifestants menacent de continuer leur manifestation. Par ailleurs, ont souligné qu’il n’y aura pas de violence tant que la police leur laisse revendiquer pacifiquement.

Il faut souligner que depuis quelques jours, des engins lourds de la mairie de Delmas effectuent des travaux de rénovation sur les routes de Delmas 95. Ce serait à cause de l’indifférence des autorités vis-à-vis des routes de Jacquet Toto que les riverains du quartier on décidé de se mettre debout ce lundi.

Vidéo en direct depuis les lieux de la manif.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :