Lundi 17 Juin, 2019

FMI et BID entendent supporter les programmes sociaux de Jovenel Moise

Jovenel Moise ccompagné du PM nommé Jean-Henry Céant, des représentants de la BM et du FMI et de la BID / Crédit: Twitter @moisejovenel

Jovenel Moise ccompagné du PM nommé Jean-Henry Céant, des représentants de la BM et du FMI et de la BID / Crédit: Twitter @moisejovenel

Le Fond Monétaire International (FMI) et la Banque Interaméricaine de Développement (BID) se disent prêts à aider le président Jovenel Moise ainsi que le Premier ministre nommé Jean-Henry Céant dans la mise en oeuvre des programmes sociaux de l'Administration visant à aider les citoyens les plus démunis.

Dans un tweet, le président Jovenel Moise fait part d’une rencontre tenue au Palais national entre le Premier Ministre nommé Jean-Henry Céant et lui ainsi que deux représentants internationaux dont l’un est responsable au sein du Fond Monétaire International (FMI) et l’autre de la Banque Interaméricaine de Développement (BID).

Cette rencontre a eu lieu le mercredi 22 août sur les éventuelles possibilités de coopérations et de supports pouvant aboutir à des programmes sociaux de bases visant à soulager la population. Sur le compte officiel du président on peut lire: « Accompagné du PM nommé @jeanhenryceant, j’ai rencontré les représentants de la BM et du FMI, ainsi que la responsable des opérations de la BID pour discuter de coopération et du support aux programmes sociaux à mettre en place en vue de soulager les populations nécessiteuses ».

Précédemment, précisément durant le mois de juillet, le FMI avait exigé au gouvernement Moise-Lafontant de ne plus subventionner le prix des produits pétroliers. Exigence qui a été comme condition sine qua non pour la FMI de financer les projets du gouvernement et supporter financièrement ce dernier.

Le gouvernement haïtien n’ayant pas pu résister aux contraintes du FMI a réellement pris la décision dans une note officielle de ne plus subventionner les produits pétroliers. Conséquence : le 6, 7, 8 Juillet des membres de la population ont été dans les rues en provoquant des émeutes qui, par la suite ont fait état d’enregistrement des plusieurs magasins, voitures, et bâtiments publics ou privés, pillés et vandalisés.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :