Dimanche 22 Septembre, 2019

FMI-229 Millions $ : Gary Bodeau a plaidé pour un nouveau délai

Gary Bodeau, accompagné du gouverneur de la banque centrale, Jean Baden Dubois, est actuellement de passage à Washington où il participe jusqu’au 14 avril aux Réunions de Printemps 2019 des Conseils des gouverneurs du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Le président de la chambre basse déclare avoir plaidé en faveur d’un nouveau délai qui peut aller jusqu’à juin pour le décaissement des 229 millions de dollars de prêt du FMI.

Le parlementaire a affirmé au quotidien le Nouvelliste que suite à une rencontre avec des responsables du Fonds, ces derniers ont réalisé que la date butoir fixée au 24 avril ne peut plus être retenue.

Gary Bodeau s’est dit conscient de la situation politique du pays et demande à ce que la date butoir soit repoussée à une autre date. Cela peut aller jusqu’à juin, a-t-il confié au journal hier mardi 9 avril. Le FMI avait, en effet, décidé de geler les 229 millions de dollars de prêt quelques temps après l’annonce de la démission de l’ex-Premier Ministre Jean Henry Céant au président Jovenel Moïse.

La ratification de la loi de finances 2018-2019 et la formation d’un nouveau gouvernement étaient les principales raisons qui ont poussée l’institution monétaire à surseoir à l’application de ce programme de prêt. Gary Bodeau, analysant le contexte actuel, a précisé que la formation d’un nouveau gouvernement devrait prendre entre 30 à 45 jour si on respecte les prescrits de la constitution et les règlements intérieurs des deux chambres.

Une nouvelle date butoir doit être fixée, selon l’élu de Delmas qui, affirme-t-il, demandera rapidement au Premier ministre désigné Jean Lapin de venir déposer ses pièces afin de démarrer le processus de ratification de sa déclaration de politique générale.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :