Jeudi 22 Août, 2019

Tirs nourris au bas de Delmas: l’UDMO n’était pas impliqué

Des agents de l'UDMO en uniforme./Photo: Piwilimagazine

Des agents de l'UDMO en uniforme./Photo: Piwilimagazine

Des tirs nourris ont été entendus mardi soir et mercredi matin au bas de Delmas et des pneus enflamés étaient érigés. On ne sait jusqu’ici qui furent les auteurs de cet acte qui a paralysé le commerce informel.  Alain Auguste a fait taire tous les rumeurs faisant croire que des policiers de l’UDMO étaient impliqués dans un tel incident.

Mardi soir et mercredi matin, des riverains ont entendus, au bas de Delmas, des tirs nourris et ont constaté des barricades de pneus enflammés sur la route. Selon les rumeurs et les propos de queques habitants de la zone, les policiers de l’UDMO seraient les auteurs de cet incident et auraient regagnés les rues pour protester contre l’arrestation de plusieurs agents qui participaient à l’opération de démantèlement des gangs armés de Grand Ravine.

Le commissaire Alain Auguste dément cette information et déclare que les agents de l’UDMO n’étaient pas impliqués dans cet acte. Le Directeur Départemental de l’Ouest affirme que l’Inspection Générale de la PNH était contactée. « Des agents étaient en poste, d’autres offraient leurs services à la population et ne semaient pas de trouble », a-t-il soutenu sur les ondes de Radio Métropole. Il indique qu’une enquête sera ouverte pour identifier les vrais auteurs tout en signalant que le dossier Grand Ravine est en cours de traitement.

L’IGPNH dément la soit disant arrestation de policiers impliqués dans l’opération de Grand Ravine et soutient qu’arrêter des agents de l’UDMO ne s’inscrit pas dans les tâches et les attributions de l’IGPNH.

Jean Tillon Joël, commandant de l’UDMO, a fait savoir de son côté que la PNH est une institution hiérarchisée, certains comportements ne sont pas tolérés. « Nous sommes là pour rétablir l’ordre. » Ces allégations, selon lui, ne visent qu’à salir l’image de la police.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :