Lundi 21 Octobre, 2019

Jovenel Moïse accueilli à l’aéroport par des sympathisants

Une foule de sympathisants et des cohortes de voiture sur le boulevard Toussaint Louverture ce vendredi après-midi./Source: Compte twitter Jean Daniel Sénat

Une foule de sympathisants et des cohortes de voiture sur le boulevard Toussaint Louverture ce vendredi après-midi./Source: Compte twitter Jean Daniel Sénat

Retourné de New York ce vendredi 22 septembre en mi-journée, Jovenel Moïse fut accueilli par ses sympathisants et pro-PHTK à l’aéroport international Toussaint Louverture. Un dispositif de sécurité imposant a été remarqué sur le boulevard.

Jovenel Moise, revenu cet après-midi après avoir participé à la 72e assemblée générale de l’ONU, est accueilli par ses sympathisants et militants politiques à l'Aéroport International Toussaint Louverture. Sur la route de l’aéroport, des cohortes de voitures officielles, des anciens militaires démobilisésarmes à la main, selon les infos relayées par la journaliste Liliane Pierre-Paul sur les ondes de Radio Kiskeya défilaient sur le boulevard pour apporter leur soutien au chef de l'Etat.

Ces anciens militaires qui exprimaient leur accord au budget (Bidjè a bon, clament-ils) indexaient l'opposition qui, selon eux, véhicule de fausses informations sur le texte.  Il faut aussi noter la présence de plusieurs unités de la police (USGPN, Cat-Team, CIMO, Boid etc) qui assuraient la sécurité du cortège présidentiel. Une foule immense dégoulinait sur le boulevard Toussaint Louverture et accompagnaient le président qui avait l’intention de regagner le Palais national à pied.

Mais la rue, encore une fois, en a décidé autrement. Au carrefour de l’aéroport, le cortège a essuyé des jets de pierre. Le président Jovenel Moïse « a dû partir en trombe ». Les forces de l’ordre ont fait usage du gaz lacrymogène pour évacuer le chef d’État et disperser la foule, massée non loin du viaduc.

Fermement critiqué ici comme à New-York où il tentait de convaincre la communauté haïtienne de l’importance du budget, Jovenel Moise revient au pays dans un contexte politique marqué par des protestations contre la loi de finances, par des manifestations et des journées de grève prévues pour le début de la semaine prochaine.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :