Samedi 20 Avril, 2019

Fin de la présidence de Jovenel Moise à la CARICOM, quel bilan ?

Le chef de l’Etat haïtien, Jovenel Moise, n’est plus le président de la CARICOM. Ayant terminé son mandat le 30 juin 2018 à la tête du marché commun de la caraïbe, le bilan du chef de l’Etat laisse à désirer.

Jovenel Moise n’assure plus la présidence de la CARICOM. Son mandat est arrivé à terme le 30 Juin dernier, après avoir accédé à cette fonction depuis 6 mois à la tête de cette organisation régionale composée de 15 États-membres.

En termes de bilan, selon l’Ambassadeur d’Haiti à la CARICOM, Peterson Noel, assurer une présidence tournante pendant six mois ne permet pas de faire des actions à impact immédiat. C’est ce qui explique, selon lui, que malgré les avancées diplomatiques, des résultats concrets se font attendre.

Mais le chef d’Etat haïtien laisse derrière lui quelques accomplissements, selon le représentant d’Haiti à la CARICOM. Parmi ce qu’il faut retenir comme points marqués par le président Moise à la tête de l’organisation caribéenne, avance-t-il, il y a premièrement, une meilleure visibilité d’Haïti à l’extérieur et, deuxièmement, une assurance post-désastre en cas de catastrophe naturelle.

« […] puisqu’Haïti était sa deuxième présidence de la CARICOM nous continuerons à supporter le point de la résilience puisqu’Haïti est exposé aux catastrophes naturelles », a-t-il avancé, lors d’une entrevue accordée à Radio Caraïbe, mardi.

Par ailleurs, la question de la langue français comme langue officielle de la CARICOM est toujours dans le menu et le processus est en cours, a-t-il conclut.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :