Jeudi 23 Janvier, 2020

Faute de moyens financiers, la FIHLA n’aura pas lieu cette année

Contre toute attente, la sixième édition de la foire internationale du livre d’Haïti (FIHLA) n’aura pas lieu, cette année, en raison des difficultés économiques. L’annonce a été faite ce mardi 11 décembre par le directeur général du livre Frantz Carli Jean Michel lors d’une conférence de presse tenue aux locaux de la DNL.

« Nous avons contracté des dettes lors de la cinquième édition que nous n’avons pas pu honorer comme ça devrait être. Dans un premier temps, nous avons misé sur les crédits budgétaires dans la loi de finance rectificative 2017-2018. Mais malheureusement, nos attentes étaient vaines. Nos partenaires financiers ont également baissé les bras en cours de route se plaint », Frantz Carli Jean Michel.

En guise de palliatif, Monsieur Michel annonce le lancement le 19 décembre prochain de « Chant de la relève : place aux jeunes auteurs », une initiative visant à encourager de jeunes écrivains. Onze (11) jeunes écrivains seront en signature dont huit (8) aux locaux de la DNL et les trois (3)  autres au restaurant LIMA’S situé à l’angle de l’autoroute de Delmas et Delmas 40 b.

Parallèlement, le numéro 1 de la DNL a fait le point autour des résultats des concours « Prix René Philoctète de la Poésie et Prix Jacques Stephen Alexis du Roman. Marie-Ange Claude a remporté le prix René Philoctète de la Poésie. Son texte  titré « Kaskad peyi » a été sélectionné parmi  53 autres soumis à l’appréciation du jury.

Le gagnant du Prix Jacques Stephen du Roman est Joemy Delinois. Les deux gagnants recevront respectivement de la direction nationale du livre 100 000 et  200 000 gourdes comme récompense.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :