Mercredi 18 Septembre, 2019

Face à la controverse sur Vallejo, Pedre suggère de porter plainte

Gabriela Clesca Vallejo,Miss Haïti 2019.
Crédit Photo: IG

Gabriela Clesca Vallejo,Miss Haïti 2019. Crédit Photo: IG

Face aux controverses liées à la nationalité de la nouvelle Miss Haiti, Gabriela Clesca Vallejo, l'animateur Carel Pedre suggère aux dénonciateurs de porter plainte contre les organisateurs du concours. Car la justice, rappelle-t-il, ce n'est pas les réseaux sociaux.

Les chicanes autour du couronnement de Gabriela Clesca Vallejo, de sa participation à Miss Haïti, mais surtout sur sa nationalité vont bon train. Dès le lancement du concours, plusieurs informations circulaient sur les réseaux sociaux, que la concernée ainsi que les organisateurs de Miss Haïti n'ont pas manqué de réfuter à chaque fois qu'ils en avaient l'occasion. Gabriela Clesca Vallejo, haïtienne ou pas? Y-a-t-il eu fraude ou non pour faire d'elle la nouvelle figure d'Haïti à Miss Univers cette année ? Autant de questions jusqu'ici sans réponse.

Plus les jours passent, plus les informations s'accumulent. En effet, la plus récente est ce passeport qui fait le tour de la toile, sur lequel on peut voir la photo de Vallejo. Ce qui retient surtout l'attention est la date à laquelle ce passeport haïtien a été émis: 22 juillet 2019. On se rappelle tous que la finale du concours a bel et bien eu lieu le 18 juillet. Des découvertes qui suscitent des interrogations comme: quelles pièces Gabriela a-t-elle fournies aux organisateurs de Miss Haïti pour prouver sa nationalité haïtienne? S'il y a eu fraude pour son couronnement, quel serait l'intérêt de Miss Haiti organisation dans un tel acte?

Face aux controverses provoquées par cette affaire, notamment la publication de la première page du passeport de Gabriela Clesca Vallejo par Patricia Cassandra Guerrier, l'animateur et influenceur Carel Pedre suggère aux dénonciateurs de porter plainte contre les organisateurs du concours. Selon lui, c'est porter préjudice à la jeune femme que d'exposer ses pièces d'identité sur les plateformes en ligne et cela viole aussi, souligne-t-il, les termes et conditions des plateformes en question dont Twitter et Facebook.

"Pourquoi ne portez-vous pas plainte [préférence, ndrl]? La justice, ce n'est pas les réseaux sociaux", rappelle le patron de Chokarella.

Gabriela Haïtienne ou Dominicaine ?

L'un des critères de participation au concours Miss Haïti est que les participantes doivent être haïtiennes. Un premier document de Gabriela qui circulait sur les réseaux sociaux était son acte de naissance sur lequel il était inscrit qu'elle est née en République dominicaine dans une localité du nom d'El Cercado. Et sur le passeport le plus récent, on peut voir qu'elle est née en Haïti, à Fermathe. En outre, sur le passeport haïtien, son nom est Gabiela Clesca tandis que pour les documents antérieurs, elle s'appelait Gabriela Clesca Vallejo.

Dans ses différentes apparitions publiques, la jeune femme a toujours soutenu l'idée qu'elle est bel et bien née en Haïti et qu'elle y a vécu, évoquant ses quelques années passées au Collège Marie Dominique Mazzarello (CMDM). Née d'un père congolais et d'une mère dominicaine, Gabriela explique que son grand-père Eddy Clesca était Haïtien et qu'elle hérite donc de la nationalité haïtienne. 

Que dit la loi?

"Sans entrer dans les détails, l'essentiel de la question est que pour être Haïtien, il faut être né de père haïtien ou de mère haïtienne, ou être naturalisé. Aucune autre échappatoire ne donne à quiconque accès à la nationalité haïtienne" nous a expliqué Me Nathan Laguerre, contacté par la rédaction de Loop Haïti sur la question. Ce qui laisse comprendre que, à un pourcentage non négligeable, Gabriela Clesca Vallejo pourrait ne pas être Haïtienne. A cela s'ajoutent les nombreuses déclarations de son beau père qui affirme effectivement que sa belle-fille est née sur le sol dominicain.

Suite à la suggestion de Carel Pedre de porter plainte, qu'est-ce qui est vraiment possible? Porter plainte, oui, mais contre qui exactement et pour quels motifs? Les organisateurs du concours vont-ils garder le silence indéfiniment jusqu'à ce que la fièvre s'effrite complètement ou vont-ils faire le point une bonne fois pour toutes sur l'affaire?

En attendant, il est à noter que Gabriela représentera Haïti à la 68e édition de Miss Haïti au mois de décembre prochain.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :