Lundi 21 Octobre, 2019

Explosion à Paris: six immeubles menacés d'effondrement, selon la mairie

Des pompiers sur les lieux d'une explosion qui s'est produite dans une boulangerie, le 12 janvier 2019 dans le 9e arrondissement de Paris

Des pompiers sur les lieux d'une explosion qui s'est produite dans une boulangerie, le 12 janvier 2019 dans le 9e arrondissement de Paris

Six immeubles dans le centre de Paris sont menacés d'effondrement après une violente explosion survenue samedi matin, et trois autres sont également inhabitables jusqu'à nouvel ordre, selon un arrêté signé mercredi par la maire de Paris, et dont l'AFP a pris connaissance.

Ces travaux "pourront prendre de nombreux mois", selon la mairie de Paris, qui s'appuie sur les conclusions de l'expertise menée par des architectes de la préfecture de police.

En outre, trois immeubles situés à proximité du lieu de l'explosion - rue Montyon et rue Sainte-Cécile - sont également inaccessibles "le temps de pallier les risques d'effondrement" des premiers immeubles, selon l'arrêté d'interdiction d'occuper signé par la maire de Paris (PS), Anne Hidalgo.

Enfin, quatre autres immeubles - rues Trévise, Bergère et Montyon - vont "rester temporairement inoccupés", le temps de retirer l'eau accumulée et de remettre l'électricité dans les parties communes.

La mairie de Paris s'engage à ce qu'une "solution adaptée soit proposée à chacun de la centaine d'habitants concernée: soit en logement social - pour ceux qui sont en dessous des plafonds de ressources -, soit en logement privé - foncières, agences immobilières-", a déclaré à l'AFP M. Brossat.

Pour les situations les plus longues, "les conditions de relogement dépendront des situations des uns et des autres", a-t-il ajouté.

"Une cellule d'aide pour accompagner les victimes" est par ailleurs maintenue et, depuis samedi, "plus de 450 personnes ont été reçues", selon un bilan fourni mardi soir par la mairie de Paris.

Quatre jours après cet accident rarissime, la violence de l'explosion se devinait toujours à la vue des carcasses de voitures et vitrines des commerces ravagées dans la rue de Trévise.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :