Mardi 18 Février, 2020

[Étude] Le piment rouge aurait des effets protecteurs contre les AVC

La consommation régulière de piments rouges peut réduire les risques de décès par maladie cardiaque et accident vasculaire cérébral, selon une nouvelle étude.

La consommation régulière de piments rouges peut réduire les risques de décès par maladie cardiaque et accident vasculaire cérébral, selon une nouvelle étude.

Bonne nouvelle pour les adeptes de la saveur piquante des piments. La consommation régulière de piments rouges peut réduire les risques de décès par maladie cardiaque et accident vasculaire cérébral, selon une nouvelle étude.  

Les résultats de cette étude, réalisée par Marialaura Bonaccio, épidémiologiste à l'Institut neurologique méditerranéen (Neuromed), ont été publiés lundi dans le Journal of the American College of Cardiology. Pour ce faire, 23 000 personnes ont été choisies en Italie où la consommation du piment s’avère très commune. 

L'état de santé et les habitudes alimentaires des participants ont été suivis pendant huit ans. Il s’ensuit que « les chercheurs ont constaté que le risque de mourir d'une crise cardiaque était 40 % plus faible chez ceux qui mangeaient des piments au moins quatre fois par semaine ».

Mise en garde. D’autres chercheurs ont attiré l’attention sur certaines limites de l’étude en question. C’est le cas de Duane Mellor, diététiste diplômé et professeur à Aston Medical School au Royaume-Uni. Selon lui, aucun « lien de causalité » entre la consommation du piment et les bienfaits pour la santé n’a été clairement démontré dans le document. Toutefois, il reconnaît que c’est un travail intéressant.

Les critiques avancent également que les résultats sont peut-être liés au fait que les piments sont souvent utilisés dans des recettes qui contiennent d’autres aliments « plus sains et plus frais ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :