Mardi 22 Octobre, 2019

Les Etats généraux de l’UEH, pour sortir d’une crise qui a trop duré

Photo : Fritz Deshommes, le recteur de l’UEH - Crédit Photo : Page Facebook de l'UEH

Photo : Fritz Deshommes, le recteur de l’UEH - Crédit Photo : Page Facebook de l'UEH

Depuis quelques temps, l'Université d'Etat d'Haiti (UEH) est marquée par une crise et des conflits. Après la fermeture de plusieurs entités dont l’Ecole Normale Supérieure et la Faculté d’Ethnologie, les choses semblent vouloir aller pour le mieux au sein de l'institution.

Suite à une conférence de presse donnée, le 9 novembre par le Conseil Exécutif de l'UEH autour des étapes finales du processus des Etats généraux de l'Université, le recteur de l’université Fritz Deshommes annonçait que, du 12 au 23 novembre 2018, les différentes entités aborderaient les questions fondamentales au sein des Etats généraux de l'UEH en vue de trouver les solutions appropriées. 

Selon le numéro 1 de l’UEH, ces assises représentent un espace de dialogue franc et responsable qui devrait déboucher sur des solutions pour les problèmes auxquels l'Université d'Etat d’Haïti fait face. La gouvernance de l'UEH, le fonctionnement académique, la formation continue, la question de la recherche scientifique, entre autres, sont les thématiques à aborder au cours de ces échanges.

Un peu plus tard, soit du 13 au 15 décembre 2018, se tiendront les véritables assises des Etats Généraux de l'Université d'Etat d'Haïti qui doivent réunir tous les acteurs de l'UEH et ceux de  la vie nationale.

Le professeur et psychologue Ronald Jean-Jacques, un des membres du Comité de pilotage, dit croire que ces Etats généraux sont une vraie porte de sortie pour l’institution si et seulement si les acteurs s’engagent pour de vrai car, ‘’l’avenir de l’institution dépendra de la voie qui sera prise par ses dirigeants au cours de ces états généraux’’.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :