Mercredi 21 Août, 2019

Eta Lopital Jeneral : Dr Colimon Adrien souhaite une amélioration

La directrice exécutive de l’hôpital de l’université d’Etat d’Haïti, Jessy Colimon Adrien/ Photo: Ministère de la Communication

La directrice exécutive de l’hôpital de l’université d’Etat d’Haïti, Jessy Colimon Adrien/ Photo: Ministère de la Communication

La directrice exécutive de l’hôpital de l’université d’Etat d’Haïti, Jessy Colimon Adrien, lance un cri d’alarme face aux conditions précaires auxquelles fait ce centre hospitalier appelé couramment l’hôpital général. La responsable déplore le fait que le plus grand centre hospitalier du pays ne soit pas en mesure de répondre aux besoins en soins de santé de la population. Cela est dû, selon elle, à des problèmes d’ordres logistique, organisationnel, économique voire culturel.

Dr Colimon Adrien dit souhaiter que les nouveaux locaux de l’HUEH puissent permettre effectivement une nette amélioration du fonctionnement global de l’HUEH. "Après avoir fait le diagnostic des problèmes liés au fonctionnement de l’HUEH, elle a "plaidé pour une meilleure organisation hospitalière, le respect de la dignité et des droits des patients, ainsi que l’amélioration des conditions de travail des personnels de santé pour une meilleure qualité de service des soins de santé", rapporte le Ministère de communication sur son siteweb.

Soulignons que le dimanche 5 août dernier, à la suite des pluies qui se sont abattues environ deux heures sur Port-au-Prince, l’HUEH s’est retrouvé sous les eaux, les patients de l’hôpital général et leurs parents ne savaient à quel saint se vouer. Grace à la providence, ils s’en sont sortis tant bien que mal.

Le directeur général du ministère de la santé publique et de la population (MSPP), Dr Lauré Adrien, lui, a apporté des précisions sur les initiatives entreprises par son ministère pour faire face à la fermeture prochaine du centre hospitalier des Médecins sans frontières à Delmas 33 (CRUO), destiné aux femmes enceintes présentant de graves complications.

Dr Adrien a notamment fait état du renforcement de la capacité d’accueil des maternités et des services de pédiatrie des centres les plus proches notamment l’hôpital La Paix.  Il a souligné également qu’une partie du personnel du CRUO sont des employés de l’Etat et vont donc pouvoir continuer à fournir la même qualité de service qu’ils offraient au MSF.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :