Mardi 1 Décembre, 2020

Espagne: le Real Madrid cale encore à Villarreal

La déception des joueurs du Real Madrid après leur match nul 1-1 sur la pelouse de Villarreal, le 21 novembre 2020 JOSE JORDAN AFP

La déception des joueurs du Real Madrid après leur match nul 1-1 sur la pelouse de Villarreal, le 21 novembre 2020 JOSE JORDAN AFP

Dos au mur et avec un tiers de l'équipe blessé, Zinédine Zidane piétine à nouveau: le Real Madrid a concédé le nul 1-1 à Villarreal samedi pour la 10e journée de Liga, deux semaines après sa terrible défaillance à Valence (4-1).

A quatre jours d'un rendez-vous primordial en Ligue des champions contre l'Inter Milan, le Real cale à nouveau: après le but précoce de la tête de Mariano Diaz sur son premier ballon (2e), les Madrilènes ont longtemps contrôlé la rencontre... avant le penalty concédé par Thibaut Courtois sur Samuel Chukwueze (75e) et transformé par Gerard Moreno.

Face au deuxième de Liga, qui monte en puissance sous les ordres de l'ex-entraîneur du Paris Saint-Germain Unai Emery, on ne peut pas parler de grosse contre-performance pour la "Maison blanche"...

Mais ce nul fait tâche, quinze jours après la déroute de Valence et avant le test de Milan, alors que de nombreux cadres sont à l'infirmerie, à l'instar de Benzema, Casemiro (Covid-19), et le capitaine Sergio Ramos (touché au biceps fémoral de la jambe droite avec l'Espagne mardi et absent jusqu'à début décembre).

Ces absences ont obligé Zidane à mettre en place une organisation tactique inédite: Mariano a suppléé Karim Benzema (touché aux ischio-jambiers de la jambe gauche) et Luka Jovic (Covid-19) à la pointe de l'attaque merengue, avec derrière lui Lucas Vazquez, Eden Hazard (remis du Covid-19) et Martin Odegaard (remis d'une déchirure au mollet droit).

- Emery réveille Villarreal -

Plus titulaire depuis un an, six mois et seize jours, "mis au placard" pendant des mois par Zidane, Mariano a une nouvelle fois saisi sa chance quand le technicien français la lui a offerte, pour revêtir pendant plus d'une heure la cape de héros pour les Madrilènes...

Comme il l'avait fait le 1er mars, pour sceller l'issue du clasico retour de Liga contre le Barça (2-0) dans le temps additionnel (90e+2), lors du dernier match disputé par les Merengues au stade Santiago-Bernabeu jusqu'à aujourd'hui.

La charnière défensive Nacho Fernandez (remis de sa déchirure à la cuisse droite) - Raphaël Varane (remis de son épaule douloureuse) a convaincu pendant une heure, avant de céder sous les vagues d'assauts de Gerard Moreno et consorts.

Sans Ramos et en difficulté depuis le début de saison, Varane voulait se rassurer comme patron de la défense madrilène, mais n'a tenu son rang qu'en première période, jusqu'à l'entrée en jeu du remuant Chukwueze (21 ans).

Grâce à ce nul arraché en fin de match, l'ancien technicien d'Arsenal poursuit son excellent travail aux commandes du "Sous-marin jaune", provisoirement deuxième de Liga avec une seule défaite, le 4-0 essuyé au Camp Nou contre Barcelone le 27 septembre, il y a deux mois.

Un point précieux, avant de se déplacer chez le leader basque, la Real Sociedad, le week-end prochain.

Le Real, pour sa part, aborde sans certitudes l'échéance primordiale de mercredi (20h00 GMT) face à l'Inter Milan en Ligue des champions, qui pourrait précipiter l'élimination de l'un de ces deux illustres clubs européens.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :