Vendredi 15 Novembre, 2019

Espagne: Barcelone s'effondre à Levante

La star et capitaine du FC Barcelone Lionel Messi lors de la défaite sur le terrain de Levante en Liga, le 2 novembre 2019 à Valence

La star et capitaine du FC Barcelone Lionel Messi lors de la défaite sur le terrain de Levante en Liga, le 2 novembre 2019 à Valence

Terne, sans idées, le FC Barcelone a laissé une chance à ses concurrents directs de lui subtiliser sa place de leader, en s'inclinant tristement à Levante (3-1) samedi dans le cadre de la 12e journée de Liga.

Des montagnes russes : quatre jours après son éclatant succès 5-1 contre Valladolid, le Barça, complètement dépassé en deuxième période, s'est retrouvé au fond du gouffre à Valence, et a également dû composer sans Luis Suarez, sorti en grimaçant avant la pause (40e), visiblement touché au mollet droit.

Un résultat pour le moins inquiétant, à trois jours de la réception du Slavia Prague en Ligue des champions (mardi à 18h55).

Comme un indice, c'est Levante qui est le mieux entré dans la partie. Les Valenciens auraient même pu ouvrir le score sans la vigilance de Clément Lenglet (17e, 18e).

Antoine Griezmann et Nelson Semedo, sur le couloir gauche, ont tenté tant bien que mal de trouver la faille dans la défense de Levante, regroupée très bas.

Le duo sera à l'origine du premier but: à la 36e, Griezmann trouve Semedo dans la profondeur, et le Portugais est fauché dans la surface par Miramon. Lionel Messi se charge de transformer le pénalty (1-0). C'est le 5e match de rang où l'Argentin inscrit un but avec le Barça, depuis son retour de blessure, il y a un mois.

A la pause, Barcelone est loin de faire la fête: l'écart ne le permet point, mais surtout, on craint pour Luis Suarez, qui a dû céder sa place en grimaçant à Carles Perez avant la pause (40e), visiblement touché à au mollet droit.

Il n'en faut pas beaucoup pour que Barcelone plonge à ce moment-là. Finalement, le réveil des locaux sera fatal: au retour des vestiaires, Levante profite des maladresses de Gerard Piqué pour égaliser d'abord, par Campaña (1-1, 61e), puis prendre deux buts d'avance, grâce à Mayoral (2-1, 63e) et Radoja (3-1, 67e).

AFP / JOSE JORDANLa joie des joueurs de Levante vainqueurs du FC Barcelone, le 2 novembre 2019 à Valence

Sur une action chanceuse, Messi réduit l'écart à la 74e, mais son but est annulé pour une position de hors-jeu.

Trois buts en 10 minutes, et Levante s'offre une victoire de prestige face à un triste Barça, dont la position de leader est désormais menacée en fonction de l'issue des matches Séville FC - Atlético Madrid (18H30 locales), et Real Madrid - Bétis Séville (21H00 locales), plus tard dans la soirée.

Un peu plus tôt dans l'après-midi, dans l'autre confrontation entre clubs barcelonais et valencien, le Valence CF s'est imposé 2-1 sur le terrain de l'Espanyol Barcelone, grâce à deux réalisations de Parejo (69e, s.p.) et Gomez (80e), malgré l'ouverture du score sur pénalty de Roca (31e), à la suite d'une main dans la surface de Geoffrey Kondogbia.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :