Dimanche 17 Novembre, 2019

Enquête russe: un proche conseiller de Trump inculpé et arrêté

Roger Stone, ami et conseiller de longue date de Donald Trump, a été arrêté vendredi et inculpé dans l'enquête sur les soupçons de collusion entre l'équipe de campagne du milliardaire républicain et Moscou, dernier proche du président américain à être mis en cause par ces investigations empoisonnant son mandat.

M. Stone, 66 ans, a été arrêté tôt vendredi matin à Fort Lauderdale en Floride, "à la suite d'une inculpation par un grand jury fédéral le 24 janvier 2019", selon l'acte d'inculpation consulté par l'AFP.

Cette arrestation "n'a rien à voir avec le président et assurément rien à voir avec la Maison Blanche", a réagi, sur la chaîne CNN, la porte-parole de l'exécutif américain, Sarah Sanders.

Selon le document de justice, Roger Stone "clamait à la fois publiquement et en privé avoir communiqué avec l'Organisation 1" autour d'août 2016. Cette organisation, Wikileaks, a diffusé en octobre 2016 des messages piratés du camp démocrate dans le but affiché d'influencer l'élection présidentielle au détriment de Mme Clinton. Le site a de son côté nié toute communication directe avec M. Stone.

"Pendant l'été 2016, Stone a discuté avec des hauts responsables de la campagne Trump à propos de l'Organisation 1 et des informations qu'elle pourrait avoir qui seraient préjudiciables à la campagne de Clinton."

"+Je ne témoignerai jamais contre Trump+. Cette déclaration a récemment été faite par Roger Stone (...) Sympa de voir que certaines personnes ont toujours du +cran+", s'était félicité à l'époque, sur Twitter, le président américain.

M. Mueller et ses services tentent de déterminer depuis plus d'un an et demi s'il y a eu collusion ou coordination entre l'équipe de campagne de Donald Trump et Moscou en 2016.

Cette nouvelle inculpation d'un proche du magnat de l'immobilier dans ces investigations tentaculaires est une mauvaise nouvelle pour Donald Trump, qui clame à cor et à cri qu'il n'y a eu aucune collusion avec Moscou.

Son ancien avocat, Michael Cohen, a été condamné à trois ans de prison, notamment pour infractions à la législation sur le financement des campagnes électorales.

Et Michael Flynn, ancien conseil à la sécurité nationale du président, a plaidé coupable d'avoir menti aux enquêteurs sur ses liens avec des responsables russes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :