Lundi 27 May, 2019

En République Dominicaine, un ministre prend la défense des Haïtiens

En Rép. Dominicaine, un ministre prend la défense des Haïtiens. Photo: El Caribe

En Rép. Dominicaine, un ministre prend la défense des Haïtiens. Photo: El Caribe

Les activités illicites telles que la contrebande et le passage illégal des Haïtiens en terre voisine est un sujet qui fait susciter les remous en République Dominicaine. En 2018, les autorités dominicaines ont, à plusieurs reprises, renforcé la surveillance des différentes sections frontalières suite à des altercations enregistrées entre Haïtiens et Dominicains.

Les extrémistes nationalistes, à l’instar de Trump, exigent actuellement qu’un mur soit construit pour séparer les deux pays afin de faire cesser tous ces problèmes. Un avis que le ministre dominicain de la Défense, José Ramón Fadul, ne partage pas.

« Nous voyons des gens parler du mur, le seul mur est l’application de la loi. Le problème est qu'il y a du trafic illégal. Il y a des Haïtiens qui entrent illégalement dans le pays, mais à chaque fois que nous les surprenons, nous les rapatrions dans le respect des droits de l’homme. C’est ce qui doit être fait. », a lâché l’autorité.

Fadul est allé plus loin en se prenant la défense des Haïtiens contre l’attitude de certains groupes nationalistes dominicains.

« Je pense que le thème haïtien produit une aberration par ici, car il y a une attitude qui ne correspond plus au nationalisme. Je crois qu'il y a une attitude de mépris et très agressive envers le peuple haïtien. Ce qui ne devrait pas être le cas, car ils ont des conditions matérielles précaires. », a prolongé le ministre qui répondait aux questions de quelques journalistes. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :