Dimanche 23 Septembre, 2018

En plein Carnaval, le plus beau marché de Port-au-Prince prend feu

En plein cœur du Carnaval, Port-au-Prince perd son très beau marché Hyppolite. Photo: Widlore Merancourt/LoopHaïti

En plein cœur du Carnaval, Port-au-Prince perd son très beau marché Hyppolite. Photo: Widlore Merancourt/LoopHaïti

« Apre dans, tanbou lou », disent les sages, ces grands amateurs de prémonitions. En plein cœur du Carnaval ce lundi gras, Port-au-Prince s’est réveillée ce mardi matin avec la sinistre nouvelle de l’incendie de son plus emblématique marché public : le Marché en Fer, communément appelé marché Hyppolite.

Deux membres de la rédaction de Loop Haïti, Widlore Mérancourt et Estailove St-Val ont promené leurs caméras sur les lieux de l'incendie en vue d’observer l’ampleur des dégâts. Les premiers clichés révèlent un marché Hyppolite presque à genoux, un lieu d'échanges transformé en crématorium.

Incendie du marché en Fer

Dans une vidéo diffusée en direct sur notre page Facebook, des marchands casaniers laissent transparaître le désespoir et la douleur, le sentiment du pire qui désagrège leur visage.

 

Affligé, le président de la République évoque le mot « drame » pour qualifier cet incendie dont les origines demeurent encore inconnues. « Je pense à tous ceux qui ont perdu leur gagne-pain », réagit-il, ajoutant que « les instances policières travaillent déjà pour faire la lumière sur ce drame ».

Mario Andresol, ancien Directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), pense que l’« incendie d'un marché public en Haïti est rarement accidentel ». Parfois c’est l’apanage de « groupes antagoniques qui s'agglutinent autour des cartels municipaux permettent [qui] facilement de remonter la filière criminelle », poursuit-il.

Le Marché Hyppolite ou Marché Vallières n’est pas à sa première tentative d’incendie. Mai 2008, des flammes en ont emporté une section. Il sera dévasté par le séisme de janvier 2010.

Reconstruit en 2011 par Digicel pour un montant de 18 millions de dollars, il a été renommé « le Marché en fer SAM ».