Vendredi 25 Septembre, 2020

En photos, la commémoration de « Vertières » au Cap-Haitien

Les photos sont de la présidence et de Nelson Deshommes, un de nos collaborateurs sur place

Les photos sont de la présidence et de Nelson Deshommes, un de nos collaborateurs sur place

18 novembre 1803, l’armée professionnelle française détale, dans la débandade devant une armée d’esclaves. Quelques mois plus tard, Haiti deviendra la première république noire libre au monde. 214 ans après, le pays s’apprête à re-faire l’histoire, ressusciter l’armée qui n’aura rien à voir avec celle dissoute il y a quelques décennies. Celle qui estropiait. Celle, politisée, qu’on utilisait pour taire les opposants, faire régner l’ordre et garantir le statuquo.

 C’est dans ce climat que se déroulent au Cap-Haitien aujourd’hui 18 novembre 2017 les commémorations de « Vertières ». Le président de la république, des sénateurs et des dignitaires du pouvoir en place sont sur place. Nous aussi.  

Par un temps gris, la journée a commencé à Vertières  où le président a déposé une gerbe de fleurs aux pieds des héros. A présent, se déroule le traditionnel te deum présidé cette année par le monseigneur Max Le Roy Mésidor. Puis, les soldats de la nouvelle armée d’Haiti paraderont.

Entre temps, un début de manifestation vient d’être (11h AM) dispersé par la PNH. Les protestataires tentent de se regrouper.

Ci-après, nos premières photos. Cet article sera mis à jour progressivement.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :