Dimanche 16 Décembre, 2018

« Pays trou de merde » : la France critique les États-Unis

Emmanuel Macron, président français, et Donald Trump, son homologue américain. Tobias Schwarz/AFP

Emmanuel Macron, président français, et Donald Trump, son homologue américain. Tobias Schwarz/AFP

Depuis ses déclarations explosives et racistes qualifiant Haïti, El Salvador et les pays africains de « pays trou de merde », le président américain Donald Trump ne peut plus se reposer sur ses lauriers. Des leaders, associations, gouvernement s’en prennent à lui de manière continue.

Emmanuel Macron, président de la République française de son état, est la dernière grande personnalité mondiale à se prononcer sur le sujet. En effet, lors d’une interview accordée à la chaine britannique BBC ce dimanche, le président français a tenu à condamner les déclarations de son homologue américain. « Il est clair que ce n’est pas une expression (pays de merde, Ndlr) qui peut être utilisée », répond-il quand le journaliste lui a demandé s’il partage les exaspérations provoquées par cette expression.

« Je pense que beaucoup de nos problèmes au Moyen-Orient et en Afrique sont dus à beaucoup de frustration, beaucoup d'humiliation passées et nous devons comprendre cela et je crois vraiment que nous devons respecter tous les pays. C'est ce que nous leur devons et c'est beaucoup plus efficace », rajoutait le chef d’État français dans les colonnes du journal d’informations Figaro.  

De façon vague, Emmanuel Macron considère que son homologue américain n’est pas « un politicien classique ». Pour ce dernier, Donald Trump emmêle les réactions personnelles et politiques à travers ses nombreux tweets polémiques. « Ce n'est pas faisable quand vous êtes président d'une République comme celle des États-Unis », regrette-t-il.

À la fin de la conversation, Macron rassure sur sa relation avec Trump. « Nous avons de très bonnes relations en dépit de certaines divergences ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :