Mercredi 2 Décembre, 2020

Emblèmes nationaux des États membres de la CARICOM: Oiseaux

Caleçon Rouge (en couple), reconnu comme l'oiseau national haïtien/ Photo : René Durocher

Caleçon Rouge (en couple), reconnu comme l'oiseau national haïtien/ Photo : René Durocher

La Communauté des Caraïbes (CARICOM) comprend 15 États membres et cinq membres associés. Bien que séparées par la mer des Caraïbes et l'océan Atlantique, ces îles sont inexplicablement liées entre elles.

Malgré des similitudes dans la culture et l'histoire, chaque pays a la chance de posséder des caractéristiques uniques qui les distinguent en tant que territoires individuels.

Loop News a lancé une mini série dans le but vous présenter les emblèmes nationaux de ces îles que nous appelons "chez nous". Tout d'abord, voici une liste des oiseaux nationaux des États membres de la CARICOM.

ANTIGUA & BARBUDA: Magnifique Oiseau Frégate

 

Également connue sous le nom de Man-o-War / Weather Bird, cette frégate est un parent des pélicans. Les mâles ont des seins rouges qu'ils élargissent pour attirer l'attention de la femelle qui chatouille leur fantaisie. Les femelles ont une poitrine blanche.

Les frégates pèsent environ trois livres, leurs ailes s'étendent sur environ 8 pieds et elles ont une queue profondément fourchue. Ils sont connus pour voler à environ 22 miles par heure.

BARBADE: Pélican brun

 

Bien que figurant sur les armoiries nationales, le pélican brun est rarement vu dans ou autour de l'île. Jusqu'aux années 1950, l'île Pelican, ainsi nommée en raison des pélicans qui y nichaient, existait au large de la côte ouest de la Barbade. La mer entre la Barbade et l'île Pelican fait partie du port en eau profonde de Bridgetown, où les bateaux de croisière accostent.

BAHAMAS: Flamingo

 

Ces oiseaux écarlates à longues pattes se trouvent dans trois grands groupes de nidification dans la région des Antilles, la Grande Inagua, le Yucatan au Mexique et l'île Bonaire aux Antilles néerlandaises. Certains disent que plus de 50 000 flamants roses habitent 287 miles carrés de désert d'Inagua. Ils sont protégés par des gardiens employés par la Society for the Protection of the Flamingo aux Bahamas, par le biais du trust national du territoire qui a été créé en 1959.

BELIZE: Toucan à quille

 

Également connu sous le nom d '«oiseau bec», les toucans sont considérés comme l'une des espèces les plus emblématiques des néo-tropiques, car ils n'existent nulle part ailleurs dans le monde. Les toucans à bec carène sont des oiseaux très sociaux et peuvent être vus jouer par paires ou en petits groupes. Ils pondent un à quatre œufs à la fois, les oiseaux parents incubent les œufs à tour de rôle.

Leurs cris sont un son de ruisseau semblable à celui de certaines espèces de grenouilles.

Les toucans sont principalement des mangeurs de fruits. Ils se nourrissent en coupant le fruit et en retournant sa tête pour avaler dans son intégralité. Ils se nourrissent également d'insectes, de lézards et même des œufs de petits oiseaux.

DOMINIQUE: Perroquet Sisserou

 

Le perroquet Sisserou ou Amazona imperalis est souvent appelé la fierté de la Dominique.

On pense qu'il s'agit de l'une des plus anciennes espèces de perroquets d'Amazonie et qu'elle ne puisse être trouvée qu'en Dominique. Les perroquets Sisserou sont extrêmement timides et ne seront guère repérés dans les zones peuplées. Ils peuvent vivre jusqu'à 70 ans en captivité, mais leur durée de vie est beaucoup plus courte à l'état sauvage.

Les adultes sisserous mesurent généralement 18 à 20 pouces de long, 8 pouces de large et pèsent 2 livres. Ces perroquets sont monogames et ne chercheront un autre partenaire que lorsque / si son partenaire décède.

GRENADE: Colombe de Grenade

 

Cet oiseau est également connu sous le nom de Pove Dove ou Well’s Dove et selon Bird Life International, il s'agit de l'une des colombes les plus menacées d'extinction au monde.

Ces oiseaux n'ont jamais été repérés à l'extérieur de la forêt ni même volant au-dessus du couvert forestier. Les experts disent qu'ils sont peut-être isolés des parcelles de l'habitat restant. En 1996, le gouvernement de la Grenade a créé le parc national du mont Hartman, une zone protégée qui abrite l'oiseau national des îles.

GUYANA: Faisan de Canje

 

Également connu sous le nom de Hoatzin, cet oiseau est brun rougeâtre et strié de vert. L'une de ses caractéristiques les plus distinctes est le groupe de longues plumes au sommet de sa tête qui, selon certains, donnent une finition presque majestueuse.

Ces oiseaux peuvent être trouvés dans les zones le long de la rivière Berbice et de son affluent, le ruisseau Canje, toute l'année. Les Faisans de Canje se nourrissent des feuilles de la végétation aquatique, leur bec est court et extrêmement épais. Leur période de nidification habituelle est d'avril à septembre.

HAÏTI: Caleçon Rouge

 

Ces créatures subtropicales sont endémiques d'Haïti et de la République dominicaine et se trouvent généralement dans les zones fortement boisées. Ils sont colorés et petits avec un beau cri aigu, semblable à celui d'un pigeon.

Si pour certains le Caleçon rouge a disparu du territoire haïtien, le chercheur Jean-Marry Exantus, lui, confirme pour la rédaction de Loop Haiti que cet oiseau existe bel et bien encore dans le pays, au niveau du Massif de la Selle, dans le Parc National La Visite. "Je l’ai observé pour plus tard en février [2020]", nous a-t-il dit.

Lire aussi : Haïti compte 31 espèces d’oiseaux «endémiques», dont «10 menacées»

Voir aussi: Haïti et sa richesse biologique exceptionnelle 

 

JAMAÏQUE: Le Docteur Bird

 

Le «docteur bird», le colibri à queue rouge ou le colibri à queue en ciseaux, est originaire de la Jamaïque. Certains disent que l'oiseau docteur a été ainsi nommé en raison de sa longue queue noire, qui ressemble à des manteaux que les médecins portaient dans le passé.

MONTSERRAT: Montserrat Oriole

 

L’oiseau national de Montserrat est gravement menacé. Les mâles adultes sont noirs et jaunes, tandis que les femelles et les jeunes mâles sont vert jaunâtre. Les Orioles sont des oiseaux minces et à longue queue avec une teinte blanc argenté visible au bas du dos. Trouvé uniquement dans la forêt tropicale et à haute altitude dans la forêt des elfes, ils construisent leur nid sous la feuille de l'Heliconia, la fleur nationale de l'île.

SAINT KITTS & NEVIS: Pélican brun (Fou)

 

Les pélicans bruns, connus des locaux sous le nom de Booby, adorent l'eau et peuvent généralement être repérés sur la côte. Quand ils sont jeunes, leur tête, leur cou et leur torse sont bruns, tandis que la moitié inférieure du corps est blanche. À mesure qu'ils mûrissent, leurs plumes prennent une teinte plus foncée de brun, tandis que la tête devient blanche.

Les fous sont généralement repérés en petits groupes pendant qu'ils se nourrissent. Ils nichent en colonies dans des arbres bas et des buissons. Ils se nourrissent en plongeant de haut en haut, en utilisant la force de l'impact pour assommer les petits poissons avant de les ramasser.

ST VINCENT & LES GRENADINES: Perroquet Saint Vincent

 

Cette beauté mesure 16 à 18 pouces de longueur à maturité. C’est le seul type de perroquet trouvé à Saint-Vincent-et-les Grenadines. Sa coloration unique le rend facilement identifiable. La tête est blanche, jaune et verte; le cou est principalement vert tandis que le plumage du corps est principalement doré et brun lavé de vert.

Leurs queues sont vertes et violettes, largement boutonnées de jaune.

Sainte Lucie: Perroquet de Sainte Lucie

 

Ces oiseaux n'ont été trouvés qu'à Sainte-Lucie. Ils sont principalement verts avec un front bleu cobalt distinct. Les perroquets de Sainte-Lucie sont des nicheurs dans des cavités. Ils pondent deux ou trois œufs blancs dans le creux des grands arbres au début de la saison sèche, entre avril et février. L'incubation dure 27 jours et le jeune oisillon quitte le nid 67 jours après l'éclosion.

SURINAME: Great Kiskadee

 

Ces oiseaux sont assez sympathiques. Ils vivent principalement dans les zones boisées, mais se trouvent souvent à proximité des stations touristiques et des hôtels construits dans les zones montagneuses. Le Great Kiskadee éclosent généralement entre quatre et six œufs chaque saison, leur période d'incubation est de 16 à 20 jours.

TRINITÉ ET TOBAGO: Ibis écarlate & Cocrico

 

L'Ibis écarlate se trouve dans certaines parties de l'Amérique du Sud et de Trinité-et-Tobago. Leur plus grand habitat connu est le marais de Caroni dans le centre de Trinidad. Ces oiseaux sont bruns lorsqu'ils sont jeunes, mais leur couleur devient rouge resplendissant à mesure qu'ils mûrissent.

L’oiseau national de Tobago est le Cocrico. Aussi connus sous le nom de Guan à queue rouge ou Chachalaca à queue de rufus, ce sont les seuls gibiers à plumes de l'île. Ils ont à peu près la taille d'un oiseau commun, de couleur brunâtre avec une longue queue.

Ces deux oiseaux figurent sur les armoiries de Trinité-et-Tobago et sont protégés par la loi.

Traduit de l'anglais par Raoul Junior Lorfils

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :