Lundi 21 Octobre, 2019

Quatre conseils pour protéger vos enfants contre les pédophiles

Image: Keystone

Image: Keystone

On estime que près d’1% des hommes seraient attirés par des enfants. En France, 10.000 enfants par an sont victimes d’agressions sexuelles et 6000 sont violés par an à raison de 20 par jour. Soulignons que pour les agressions sexuelles sur mineur, dans 94% des situations, les agresseurs sont des proches (Huffpost).

Comment protéger vos enfants et les mettre en garde contre de potentiels prédateurs sexuels et pédophiles ? Un groupe de jeunes intellectuels, composé d'anciens étudiants à la Faculté des sciences humaines (FASCH) évoluant dans le domaine d'éducation en France, apporte quelques conseils, à travers l'émission "Education sans violence" présentée par Clerna Louis Jeune.

1 - Ne pas circuler nu en présence de l’enfant (surtout le parent du sexe opposé)

Les enfants sont très curieux. Circuler nu en leur présence, les inciteront à coup sur de vous interroger sur leur différence et toucher votre partie intime. C’est pour cela qu’il est conseillé aux parents d'éviter de marcher à poil aux vues des enfants même ceux en bas âge (3 ans). De plus, quand vous marchez nu en présence d'un enfant, il risque de reproduire ce comportement et il trouvera normal que quelqu'un le fasse en sa présence. Ce qui le rend vulnérable face aux prédateurs sexuels.

2 - Ne pas laisser l’enfant toucher votre pénis, votre vagin ou encore votre sein

« Quand un enfant essaie de toucher vos parties intimes, n’hésitez pas à repousser sa main », conseille Louis Jeune, soulignant qu’il faut être ferme. Les parents doivent expliquer à leurs enfants que ces derniers n’ont pas le droit de les toucher dans ces parties. Aussi ne doivent-ils en aucun cas accepter qu’une personne, quelle qu’elle soit, les touche les seins, le vagin ou le pénis.

Les parents doivent aussi apprendre aux enfants de repousser toute personne qui tenterait de toucher leurs parties intimes et de le rapporter immédiatement. « Les pédophiles sont malins, ils vont dire aux enfants que s’ils racontent à leurs parents ce qui s’est passé, ces derniers vont les punir », a indiqué Clerna Louis Jeune. Elle conseille aux parents de toujours anticiper en éduquant les enfants sexuellement.

3 - Ne pas tolérer les plaisanteries déplacées des adultes avec son enfant

En Haïti, il y a les petits jeux "mennaj" auxquels certains adultes s'amusent à jouer avec les enfants. Ils les appellent leur "femme" ou leur "mari". A éviter absolument. Ce petit jeu « innocent » va créer une confusion chez l’enfant et laisser un espace à exploiter pour les pédophiles. Il faut apprendre à vos enfants à ne jamais accepter de faire ces genre de plaisanterie avec des adultes ».

4- Ne pas accepter que vos enfants s'asseyent sur la cuisse d’un étranger (ex: dans les transports en commun)

C’est un fait courant. Faute de place dans les camionnettes et bus de transport en commun, les parents acceptent ou des fois envoient même leur enfant s’asseoir sur un étranger. C’est « une erreur », selon Louis Jeune. Elle recommande aux parents de trouver une autre solution. « Quand vous acceptez que votre enfant s’asseye sur un inconnu, vous lui enseignez qu’il y a aucun mal à ce qu’il le fasse, ce qui le rend vulnérable face un individu mal intentionné. »

Certains détails que nous considérons comme insignifiants sont pour les prédateurs sexuels une source d’exploitation. Protégeons nos enfants en les éduquant sexuellement. C'est le message de l'organisation Education sans violence qui va célébrer son premier anniversaire le 23 février prochain. Retrouvez tous les conseils sur la protection des enfants sur le site web: www.educationsansviolence.com et sur les comptes officiels Facebook, Twitter, Youtube de l'organisation.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :