Samedi 20 Octobre, 2018

Education: 11 écoles reconstruites et réhabilitées dans la Grand-Anse

5 écoles ont été complètement reconstruites, 6 autres réhabilitées dans la Grand-Anse par l'association Solidarité Laique./Photo: Fournie par AFD

5 écoles ont été complètement reconstruites, 6 autres réhabilitées dans la Grand-Anse par l'association Solidarité Laique./Photo: Fournie par AFD

11 établissements scolaires de la Grand-Anse, affectés par l’ouragan Matthew, ont été reconstruits et réhabilités par l’association Solidarité Laïque, grâce au soutien de l’Agence Française de Développement et de l’Ambassade de France. Lors d’une cérémonie déroulée, mercredi 19 septembre à l’École Nationale Catherine Flon de Jérémie, les clés ont été officiellement remises à la direction départementale de l’éducation, a confirmé pour Loop Haïti Sindy Jean-Baptiste, responsable de communication de Solidarité Laïque.

Suite au passage du cyclone dévastateur Matthew, qui a endeuillé de nombreuses familles dans la Grand-Anse, plusieurs écoles ont été affectées, voire même détruites. De nombreux bailleurs et partenaires internationaux se sont engagés à redonner vie à un département qui porte encore aujourd’hui, malheureusement, les séquelles de l’ouragan. C’est en ce sens que l’association Solidarité Laïque, grâce au soutien de l’Agence Française de Développement et de l’Ambassade de France, a mis en œuvre depuis novembre 2016 un projet de construction dénommé « Timoun retounen lekòl » et démarré en 2017.

« L’objectif est de favoriser durablement le retour et le maintien à l’école des enfants dans 60 écoles du Grand Sud et de rendre la population moins vulnérable face aux risques et désastres climatiques », confirme Sindy Jean-Baptiste, responsable de communication de l'association Solidarité Laique. 

Selon elle, ce projet de construction et de réhabilitation a, d’un côté, permis de mesurer les réels impacts du cyclone mais, d’un autre côté, identifier les besoins du département et atteindre les zones enclavées, très reculées et oubliées même de la ville. Bourdon, Mont-Ogé, Castache et Tapona. Parfois l’accès en voiture est difficile, en raison des routes défoncées. « Sur 75 écoles au total, c’est seulement 11 qui ont été touchées », précise-t-elle, déclarant que les défis à relever sont énormes.  

5 écoles ont été complètement reconstruites, 6 autres réhabilitées. Certaines sont déjà électrifiées. Ces nouvelles infrastructures, réalisées selon les normes antisismiques et anticycloniques, sont prêtes à accueillir plus de 3, 000 enfants pour cette rentrée des classes.

Outre le double aspect reconstruction/réhabilitation, assurer le retour durable de ces enfants à l’école, accompagner les parents les plus vulnérables étaient aussi importants pour Solidarité Laïque. « En ce sens, 480 tables et bancs étaient distribués à douze écoles.  3, 446 kits scolaires à environ une vingtaine sur 26. 937 enfants sélectionnés dont 520 garçons et 277 filles, ainsi que 354 familles ont reçu une contribution financière pour l’achat de fournitures scolaires, d’uniformes, de chaussures et de matériels didactiques », a fait savoir Junior Merci, coordonnateur à Solidarité Laique. 

Solidarité Laïque, présente depuis 1990 en Haïti, assure la mise en place effective de cinq communautés éducatives qui constituent un cadre innovant et intéressant de concertation et de structuration entre plusieurs acteurs. Elle mène des actions de sensibilisation et de plaidoyer sur la qualité de l’éducation et les droits des enseignants qui ont suscité un engagement du personnel politique.