Jeudi 2 Juillet, 2020

Echange de tirs avec la police ce samedi : deux morts au Champ de Mars

Un épisode dramatique s’est déroulé ce samedi au Champ de Mars, précisément dans les parages de l’ancien local de la Direction générale des imports (DGI). A deux pas du Palais national, deux présumés bandits ont rendu l’âme sur place et un autre civil, ingénieur de son état, en est sorti blessé.

Le directeur départemental de l’Ouest de la Police nationale d’Haïti (DDOPNH), Berson Soljour qui a relayé l’information, informe que les malfrats menaient une opération criminelle dans la zone dans le but de dépouiller un « ingénieur venant de faire une transaction bancaire d’un millier de dollars US à la Sogebel ».

Suivant les faits évoqués par le commissaire divisionnaire, les « trois bandits ont braqué l’ingénieur aux fins de le dépouiller de sa récente transaction bancaire ». Privé de son sac, l’homme est également victime d’une blessure qu’il soigne actuellement à l’hôpital, selon le patron de la DDOPNH.

Des policiers affectés à la Brigade d'Intervention Motorisée (BIM), présents dans la zone, ont suivi ces malfrats circulant à moto, tentant de s’échapper illico presto avec le sac de la victime.

Entre temps, deux des malfrats ont ouvert le feu sur la patrouille policière avec des pistolets de calibre 40, mais les forces de l’ordre ont eu raison d’eux grâce à leur justesse, se félicite le commissaire.

Deux d’entre eux ont succombé à la riposte de la police, mais le troisième a pris la poudre d’escampette avec le sac de l’ingénieur-victime.

Après vérification, le commissaire découvre que le chauffeur de la motocyclette s’appelle Metellus Colby, né le 2 février 1989. Son acolyte ne détient aucune pièce d’identification.   

Le commissaire promet une enquête sur les circonstances de ce drame afin de déterminer à quel corps de gang appartiennent ces malfrats.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :