Mardi 15 Octobre, 2019

"Droit au logement en Haïti" : Hans L. Joseph signe un ouvrage phare

Hans Ludwig Joseph, avocat au barreau de Port-au-Prince et directeur du cabinet ‘’Expertus Firme d’ Avocats’’.

Hans Ludwig Joseph, avocat au barreau de Port-au-Prince et directeur du cabinet ‘’Expertus Firme d’ Avocats’’.

L’avocat Hans Ludwig Joseph annonce la sortie de son premier ouvrage titré : «La garantie du droit au logement en Haïti face à la permanence des risques naturels » pour ce jeudi 25 juillet à l’hôtel Marriott. À travers ce livre, cette jeune étoile montante de la basoche propose de découvrir les nouvelles références en matière de droit et de risques sismiques.

« La garantie du droit au logement en Haïti face à la permanence des risques naturels » tel est le titre du livre de Hans Ludwig Joseph, avocat au barreau de Port-au-Prince et directeur du cabinet "Expertus Firme d’ Avocats". Le livre de 110 pages se veut une contribution originale qui met en avant l’aspect d’habitabilité du droit au logement en tenant compte de la réalité géographique et géodynamique du pays, d’après ce qu’explique l’auteur.

Pour marquer la grande première de cet ouvrage, la vente signature qui aura lieu à l’hôtel Marriott sera réalisée simultanément avec une conférence scientifique sur le titre de l’ouvrage. Des personnalités telles que Claude Prépetit, directeur du Bureau des Mines et de l’Energie, Clément Bélizaire, coordonnateur de l’Unité de Construction des Logements et des Bâtiments Publics (UCLBP), Marie Christine Stéphenson, ministre du Tourisme et des Industries Créatives, seront les intervenants dans cette conférence.

L’aménagement du territoire, l’urbanisme durable, les risques naturels, les catastrophes naturels, les changements climatiques, les constructions parasismiques et la résilience de l’habitat seront parmi les thèmes sur la table des échanges. Cette vente signature qui réunira des acteurs tant pour leurs compétences avérées dans leur domaine, sera aussi l’occasion pour les éventuelles lecteurs d’échanger avec les intervenants ainsi que l’auteur en signature. 

Pour parler d’un sujet d’intérêt général

« Un travaille aussi technique et pointu est présenté sur la base de constats alarmant » explique Me Joseph. À titre d’exemple, il cite le profil de risques d’Haïti qui est de 6.1 contre la moyenne de 2.8 pour les autres pays de la région, un indice de vulnérabilité aux cyclones le plus haut parmi tous les petits Etats insulaires, avec 12.9 sur une échelle de 13, qui démontre les insuffisances graves de notre législation et la faiblesse évidente des institutions haïtiennes dédiées à cette cause.

Il a fait ressortir aussi cette situation de vulnérabilité dont les causes sont plurielles, parmi lesquelles, la situation environnementale d’Haïti et l’insuffisance du cadre normatif interne, favorise et encourage les immenses dégâts et catastrophes au passage de chaque aléa naturel. Le bilan des opérations est extrêmement lourd si on s’appuie sur les dix dernières années qui ont été le théâtre de désastres importants et dommageables.

En effet, les pertes en vies humaines pour le cas exclusif du séisme du 12 janvier 2010 sont évaluées à plus de 230,000. Aussi, pour le secteur du logement, le rapport PDNA de 2010 a estimé les dégâts à 2,300 milliards de dollars américains soit 40% des effets du tremblement de terre et, pour le cas du cyclone Matthieu, 236,000 habitations ont été sévèrement affectées.

Coup d’œil sur le parcours de l’auteur

Hans Ludwig Joseph est né à Ouanaminth, dans le département du Nord-Est. Avocat au barreau de Port-au-Prince il est non seulement directeur de "Expertus Firme d’Avocat" mais aussi coordonnateur adjoint du Foyer de Justice et du Droit. Titulaire d’un master 1 en droit internationale des droits de l’homme de l’Université Catholique de Lyon, master 2 droit international et européen des droits fondamentaux de l’Université de Nantes, il a fait des stages à la Cour Européenne des Droits de l’Homme et au conseil de l’Europe.

Consultant juridique auprès de plusieurs institutions publiques et de certains Organisations Non-Gouvernementales (ONG), il intervient régulièrement sur des thématiques se rapportant aux droits fondamentaux et au droit international.

Son livre de référence, fruit d’un travail inédit, dénonce avec force l’absence de lois adaptées visant à rendre effectif le droit au logement dont la compréhension au niveau interne est en disharmonie avec celle recensée dans les instruments universels et régionaux dûment ratifiés par Haïti.  D’après l’auteur, l'ouvrage prône, aussi, une autre approche de construire avec la prise en compte à niveau légal et institutionnel des risques naturels permanents.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :