Samedi 20 Avril, 2019

Drapeau noir et rouge à Vertières, l’auteur de l’acte sera arrêté

Photo : Le leader de Pitit Dessalines et ses sympathisants hissent le drapeau noir et rouge à Vertières Crédit Photo–  News Anmwe

Photo : Le leader de Pitit Dessalines et ses sympathisants hissent le drapeau noir et rouge à Vertières Crédit Photo– News Anmwe

‘’La PNH identifie l’individu qui a descendu le bicolore, il sera arrêté’’ annonce Jorchemy Jean Baptiste, conseiller du Premier ministre, hier lundi, à une émission télévisée de la Capitale. L’exécutif promet de sévir contre le citoyen qui a descendu le bicolore national à Vertières, dans le Nord du pays, pour le remplacer par un drapeau noir et rouge sous prétexte de revendication.

C’est une provocation qui ne restera pas impunie, rassure monsieur Jorchemy Jean Baptiste. Le citoyen qui a descendu le bicolore national à Vertières dans la ville du Cap-Haïtien pour le remplacer par un drapeau noir et rouge est identifié et sera arrêté sous peu, annonce-t-il. Lors de l’émission, l’invité du midi sur le plateau de Davidon Saint-Fort, assure que l’Etat ne perdra pas la face vis-à-vis d’une telle provocation.

‘’L’ex Sénateur Moise Jean Charles n’a pas lui-même posé l’acte, il l’a recommandé et un autre individu l’a exécuté. Ce dernier en tant qu’exécutant a sa responsabilité devant la justice puisque son acte est passible de peine et en matière pénale la responsabilité est personnelle’’, explique Jorchemy Jean Baptiste.

L’homme qui connait les oreilles du Premier ministre, indique que le gouvernement prendra toutes les dispositions pour rétablir l’autorité de l’Etat. Il souligne par ailleurs que l’exécutif n’entend pas répondre à ce qu’il considère comme une provocation de l’ancien sénateur Jean-Charles Moïse, qui selon lui veut attirer toute l’attention politique sur lui à la veille du 18 novembre.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :