Vendredi 22 Novembre, 2019

Drame à Malpasse : la police a failli à sa mission de protéger la vie

Maître Robert Conand Massé.
Photo: Ministère communication

Maître Robert Conand Massé. Photo: Ministère communication

La douane de Malpasse se trouve au-devant de la scène cette semaine suite à l’incident qui s’est produit samedi dernier soldé par un bilan d'au moins six (6) morts, dont quatre (4) agents douaniers. Trois sont brûlés vifs et un autre a été retrouvé noyé dans le lac Azuei.

« Ils sont brulés vifs. Ils sont brulés vifs », a martelé le responsable des affaires juridiques et des contentieux de l’administration de la douane, Robert Conan Massé. Il n’a pas mâché ses mots en dénonçant l'institution policière et le gouvernement qui, selon lui, ont failli à leur mission de protéger la vie.

« Les agents douaniers sont brulés à l’enceinte même du commissariat. La police a failli à sa mission de protéger la vie », a regretté l’avocat précisant que les victimes s'étaient enfuies pour aller se réfugier dans le bâtiment.

De plus, selon Me Conand Massé, l'incident a commencé à 8h du matin et les agents n'ont pas cessé d'appeler au secours aux autorités. « L’incident a commencé à 8h AM, les agents ont été tué à 3h  de l’après-midi », a-t-il révélé, arguant que l’Etat a failli à sa mission de protéger ses propres fonctionnaires.

L'Etat haïtien n’a pas pu organiser des secours pour venir en aide aux agents qu'il a mandatés, regrette Massé. « C’est une situation tragique, et triste », selon le responsable appelant la justice haïtienne à retrouver et punir les coupables.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :