Lundi 23 Septembre, 2019

Dorian: un premier avion d'aide quitte Haïti en direction des Bahamas

Photo: Hero Ambulance/ Facebook

Photo: Hero Ambulance/ Facebook

Ce matin du 6 septembre, un premier avion d'aide humanitaire en provenance de Port-au-Prince a pris la direction des Bahamas, dévastées en début de semaine par l'ouragan Dorian. La compagnie Haitian Emergency Response Operations (HERO), est à la base de cette initiative qui vise à porter secours aux nombreuses victimes de l'ouragan.

 

Trente (30) personnes sont mortes suite au passage de Dorian sur l'archipel des Bahamas, notamment dans les Îles Abacos et Grand Bahama où vivent de nombreux Haïtiens et Haïtiano-béhémiens. Les dégâts sont énormes. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), 76 000 personnes pourraient avoir besoin d’aide, dont plus de 60 000 de nourriture, après ce bouleversement. En attendant des chiffres plus précis, le PAM dit s’attendre à ce que 14 500 personnes soient dans le besoin d’aide alimentaire sur l’île Abaco et 45 700 autres sur l’île de Grand Bahama.

Alors que le PAM a acheté 8 tonnes de repas tout prêts qu'il va transporter "bientôt" aux Bahamas et que d'autres Etats promettent leur aide au pays, un premier avion d'aide en provenance d'Haïti a quitté la capitale ce vendredi 6 août 2019. A bord de l'engin, se trouvent "des machines de purification de l’eau [...], des couvertures, des kits d'hygiène, des chaussures, des médicaments, des fournitures d'hôpitaux, ainsi que des provisions [...]".

"L'équipe a quitté le pays depuis ce matin", a confirmé pour notre rédaction Hunter Picken, le directeur des ventes à HERO Ambulance, soutenant qu'ils auront des nouvelles de l'équipe pas plus tard "cet après-midi". 

Sur le sol bahaméen, les volontaires de la compagnie privée entendent aider autant que possible, nous a-t-il dit. Fournir les soins médicaux nécessaires aux victimes, traiter l'eau qu'elles vont consommer, donner un coup de main au niveau de la logistique et bien sûr, assister dans l'évacuation des populations touchées, sont entre autres les tâches auxquelles l'équipe compte s'atteler. "Ils resteront le temps qu'il faut", a souligné Picken, pour répondre à la question liée à la durée de la mission.

Ce premier pas en provenance d'Haïti vers les victimes de Dorian aux Bahamas est possible grâce au soutien de Air Mobilie Ministries, Remote Air Medical, de l'hôpital Bernard Mevs et grâce à des particuliers "qui ont envoyé des fournitures et des fonds [...]", selon ce qu'a fait savoir l'organisation sur sa page Facebook. 

Du côté du gouvernement haïtien, Bocchit Edmond, le ministre démissionnaire des Affaires étrangères d’Haïti a confié au Miami Herald que, sous les instructions du président Jovenel Moïse, il envoyait une aide financière supplémentaire à l’ambassade d’Haïti à Nassau afin que celle-ci puisse venir en aide aux migrants haïtiens victimes de Dorian.

"Nous comprenons leur sort parce que nous avons déjà traversé cela", a déclaré Edmond. "Nous voulons simplement continuer à exprimer notre solidarité envers le peuple et les autorités des Bahamas", a-t-ll déclaré tout en ajoutant qu'étant donné la nature destructive de la tempête, «il est absolument important de mettre l'accent sur la question du changement climatique. Pour nous, dans les îles des Caraïbes, c'est une question de sécurité nationale. C'est une menace pour notre mode de vie."

Edmond a annoncé qu'une délégation haïtienne de l'ambassade se rendrait à Abaco vendredi depuis Nassau. Plusieurs autres dirigeants des Caraïbes sont également arrivés à Nassau et ont évalué les dégâts causés par Dorian.

Entre temps, des familles en Haïti continuent de contacter la rédaction de Loop Haiti en vue de signaler qu'ils n'ont pas eu des nouvelles des leurs depuis le début des hostilités de Dorian aux Bahamas. A Saint-Louis du Nord, les familles Joanélus, Jean-Baptiste, François, Almonor, Louis entre autres, n'ont aucune nouvelle des leurs membres.

On nous rapporte aussi qu' "à Jean-Rabel, les familles de TEI Naphta, Areska Abner et Areska Amòs sont dans la grande inquiétude."

Raoul Junior Lorfils

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :