Lundi 23 Septembre, 2019

Dorian: des familles en Haïti sans nouvelle des leurs aux Bahamas

AFP / Brendan SmialowskiCatherine Russel est confortée par des proches à son arrivée à l'aéroport de Nassau en provenance d'Abaco Island, durement touchée par l'ouragan Dorian, le 4 septembre 2019 à Nassau.

AFP / Brendan SmialowskiCatherine Russel est confortée par des proches à son arrivée à l'aéroport de Nassau en provenance d'Abaco Island, durement touchée par l'ouragan Dorian, le 4 septembre 2019 à Nassau.

Au moins 20 morts confirmés dans les Îles Abacos, aux Bahamas, après le passage de l'ouragan dévastateur de catégorie 5, Dorian. En Haïti, plusieurs familles s'inquiètent. Elles n'ont aucune nouvelle de leurs membres habitant l'archipel, au coeur de l'actualité internationale depuis dimanche.

Les Îles Abacos, détruites par l'ouragan Dorian en début de ce mois de septembre, regroupent en majorité des pêcheurs, des travailleurs manuels et beaucoup d'immigrés Haïtiens. Ce sont là les précisions du New York Times dans un article paru 3 septembre, après les nombreux dégâts provoqués les eaux et les vents dans cette région. Les autorités bahaméennes ont dénombré au moins 20 morts depuis le début des recherches. Des ressortissants haïtiens ayant survécu à l'assaut disent se sentir délaissés après Dorian.

 

Pendant ce temps, en Haïti, des familles sans nouvelles de leurs membres, vivent avec la peur dans le ventre. A Saint-Louis du Nord, l'une des communes (située dans le Nord-ouest) comptant le plus d'immigrés aux Bahamas, les familles Joanélus, Jean-Baptiste, François, Almonor, Louis entre autres, sont aux abois. Contactée ce matin par la rédaction, une jeune femme raconte qu'elle n'avait pas pu rejoindre son père Dufort Joanélus vivant à Abaco, où l'ouragan a tout balayé sur son passage. Aucune nouvelle depuis le début des hostilités de Dorian sur Abacos et Grand Bahama.

Un membre de la famille Almonor nous confie, pour sa part, qu'elle essaie de toutes ses forces de parler à ses parents depuis quelques jours. Les siens habitaient à Marsh Harbour et les téléphones via lesquels ils se parlent habituellement ne sonnent même pas, indique-t-elle au bout du fil. Elle supporte mal ce silence, surtout lors qu'elle tombe sur les images circulant sur Internet.

Même son de cloche de la part d'un fils de Luckner Jean-Baptiste. L'homme, originaire de Saint-Louis du Nord où il habite avec sa famille, souligne que son père Luckson Jean-Baptiste vit depuis des années à Abaco et qu'il a 56 ans. "Il m'avait envoyé une note vocale depuis samedi", dit Lucknerven Jean Baptiste, un tremblement dans la voix.

Les filles de Vérilia Télusca, quant à elles, sont inconsolables. Pas un mot de leur maman.

 

Les autorités haïtiennes aux Bahamas doivent faire de leur mieux en vue de supporter les ressortissants haïtiens vivant sur l'archipel des Bahamas, recommandent ces citoyennes et citoyens. Ils exigent également que tout soit mis en place afin qu'ils puissent avoir des nouvelles de leurs parents et proches, mauvaises ou bonnes.

Parallèlement, des vidéos circulant sur les réseaux montrent des Haïtiens vivant aux Bahamas, très remontés contre les représentants du gouvernement haïtien sur le sol bahaméen. Ils se disent livrés à eux-mêmes, sans aucun soutien de la part des représentants de l'Etat haïtien.

Lundi matin, quelques heures après les travaux de destructions entrepris par Dorian, le président haïtien avait exprimé sur Twitter ses sympathies aux gouvernement et peuple bahaméens. Il avait également promis que "la communauté haïtienne qui se trouve sur ces îles peut être rassurée de notre entière solidarité et de notre sollicitude en ces moments de dures épreuves".

Le ministre sortant des Affaires étrangères, Bocchit Edmond, avait communiqué sur les réseaux sociaux des numéros d'urgence sur lesquels on peut les joindre. Malgré les nombreuses tentatives de Loop Haiti, jusqu'au moment de la publication de cet article, aucun de ses numéros n'a été joignable depuis Haïti.

Raoul Junior Lorfils

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :