Lundi 26 Août, 2019

Trump propose de prolonger le TPS s’il obtient l’argent pour le mur

Le président américain Donald Trump

Le président américain Donald Trump

Donald Trump parle de « compromis basé sur le bon sens » : il aurait trouvé une solution à la crise du Shutdown. Dans un discours télévisé prononcé samedi 19 janvier, le président américain a proposé à la chambre des députés de prolonger de trois ans le permis de séjour temporaire (couramment appelé TPS) et des extensions de permis pour environ 1 million de migrants risquant la déportation vers leur pays d’origine.

Selon Trump, cette proposition vise à sortir le pays de l’impasse du blocage budgétaire des services fédéraux qui dure depuis près d’un mois, selon ce qu’a écrit le journal Le Monde.

S’il arrive à obtenir les 5,7 milliards de dollars exigés aux démocrates de la chambre pour la construction du mur à la frontière avec le Mexique, Trump s’est dit engagé à « rallonger de trois ans un permis de séjour temporaire été créé par Barack Obama. Cette mesure, dans un contexte de division politique extrême, profiterait à quelque 700 000 clandestins auto baptisés « Dreamers » (rêveurs), entrés illégalement sur sol américain avec leurs parents », poursuit Le Monde.

Opposition rejetée par les démocrates et l’opposition. Nancy Pelosi, cheffe de la majorité démocrate à la chambre des représentants, estime que ce qui est présenté comme une concession présidentielle n’est qu’une « compilation de plusieurs initiatives déjà rejetées par le passé et chacune inacceptable ».

Chuck Schumer, le leader de la minorité démocrate au Sénat, va dans le même sens et précise que l’offre de Trump en échange du mur « n’est pas un compromis mais une nouvelle prise d’otages ».

La rédaction avec AFP

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :