Vendredi 10 Avril, 2020

Le jeune haïtien Djooly Jeune est mort

Djooly Jeune à l'hôpital universitaire de Mirebalais. Credit Photo : Jose A.Iglesias

Djooly Jeune à l'hôpital universitaire de Mirebalais. Credit Photo : Jose A.Iglesias

Djooly Jeune, un jeune Haïtien de 17 ans souffrant d’un grave cancer, est passé de vie à trépas à Croix-des-Bouquets selon ce qu’a révélé le journal Miami Herald le 1er septembre dernier. Son décès est survenu à la suite de l’aggravation de sa tumeur au visage qui se révélait incurable.

Diagnostiqué d'un lymphome de Burkitt, une forme de cancer rare et agressive de lymphome non hodgkinien d'après les médecins, Djooly Jeune avait du mal à recevoir les soins que nécessitait son cas en Haïti. En raison du niveau avancé de son cancer, Jeune avait même été renvoyé de son école. Sa mère et le directeur de l'établissement craignaient que son cancer soit contagieux.

Sa mère, qui expliquait la périple de son fils avant son décès, voyait en lui un garçon prometteur. «Il avait des rêves», a déclaré Angena Altidor. Elle raconte que l'agonie de son fils a commencé lorsqu'il a se mettait à s’étirer sur le sol de la maison de la famille. à Croix-des-Bouquets. Jeune avait du mal à respirer, dit-elle.

Martha Pearson, une infirmière américano-haïtienne qui avait largement contribué à aider le jeune haïtien à obtenir les moyens nécessaires à son traitement, a déclaré quelques heures après son décès: « Mon cœur est brisé ». En 2018, la volontaire avait même lancé une campagne de GoFundme avec son amie Linda Dwyer afin de financer une chimiothérapie au profit du jeune malade qui n'a malheureusement pas survécu.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :