Mardi 15 Octobre, 2019

Handicap: le BSEIPH dénonce un discours médiatique discriminatoire

Des fauteuils pour personnes handicapées - Crédit : AFP

Des fauteuils pour personnes handicapées - Crédit : AFP

La représentation des personnes à mobilité réduite au sein des médias haïtiens semble détériorer chaque jour au point que les personnes appartenant à cette catégorie sont devenues des symboles de non-utilité pour certains ‘’journalistes’’. Conscient de la menace, le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’intégration de personnes handicapées (BSEIPH) avise l’opinion publique et fait le point sur le danger que représente une telle attitude.

Dans une note de presse datant du 23 mai publiée par le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’intégration de personnes handicapées (BSEIPH), son numéro 1, Gérald Oriol Junior, veut attirer l’attention des journalistes qui véhiculent depuis un certain temps un discours dénigrant à l’encontre des personnes handicapées en Haïti. 

Le bureau qui dit regretter la manifestation de ce genre de comportement dans les espaces médiatiques, invite les présentateurs d’émissions, les leaders d’opinion ainsi que les animateurs de radio et de télévision à être plus attentifs aux concepts et mots utilisés pour qualifier ou désigner toutes personnes à mobilité réduite ou atteint d'un quelconque handicap.

Tout en renouvelant son engagement à défendre les droits des personnes handicapés, le BSEIPH appelle chaque actrice et chaque acteur, notamment dans le milieu médiatique, à rester vigilants et à contribuer au progrès déjà accompli pour la protection des droits humains notamment ceux des personnes à mobilités réduites dans le pays.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :