Mercredi 3 Juin, 2020

Digicel a déjà envoyé 30 millions de messages de sensibilisation

Un agent de sécurité prend la température des visiteurs, se distançant d'un 1m50, à la centrale de Digicel à Turgeau ce vendredi 27 mars 2020 Crédit photo/Luckenson Jean/LoopHaïti

Un agent de sécurité prend la température des visiteurs, se distançant d'un 1m50, à la centrale de Digicel à Turgeau ce vendredi 27 mars 2020 Crédit photo/Luckenson Jean/LoopHaïti

Pour lutter contre la pandémie, l’entreprise Digicel a renforcé ses infrastructures. 60% des employés travaillent à distance depuis le début de la pandémie dans le pays.  

La compagnie rouge qui célébrera prochainement ses 14 ans dans le pays, s’est déclarée en guerre contre le nouveau coronavirus (Covid-19), qualifiée de pandémie par l’Oms depuis le 11 mars.

De concert avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), des tonnes de messages de sensibilisation ont été envoyés sur les mesures à adopter pour faire face au virus.

« Environ 30 millions de messages de sensibilisation sur le COVID-19 ont été envoyé gratuitement à travers le réseau Digicel depuis le début de la semaine dernière à partir du numéro 2020 de MSPP », a fait savoir le PDG de la Compagnie, Maarten Boute, lors d’une téléconférence organisée par le Centre d’Informations Permanentes sur le Coronavirus (CIPC) et relayée par Télévision Nationale d'Haïti (TNH) ce jeudi 26 mars.

Lire aussi: Coronavirus : Le MENFP lance un outil numérique pour l’apprentissage à distance

À l’interne, le dispositif sanitaire  la centrale de Turgeau (section sud-est de la capitale) a été renforcé depuis le 14 mars. « Des stations de lavage des mains et de contrôle de température des employés ont été mises en place », poursuit-il, avançant que plus de 60% du personnel travaille à distance actuellement dans le but de limiter la propagation du virus.

Informer, sensibiliser, prévenir

« Il est important que les gens sachent ce que c’est le Covid-19 et comment ils peuvent se protéger », a commenté Gérard Laborde, responsable du département légal de la compagnie. Il reconnaît toutefois les faiblesses du système sanitaire haïtien à pouvoir mener à bien et à elle-seule cette tâche.

« La prévention est donc la clé », martèle l’homme d’affaires qui, dans la foulée, a annoncé qu’une ligne d’urgence à laquelle les gens peuvent appeler gratuitement pour s’enquérir sur le Covid-19, est disponible.

2020 est le numéro d’urgence.

Lire aussi: Coronavirus : 348 médecins et infirmiers cubains à l’œuvre en Haïti

État d’urgence sanitaire

Depuis le jeudi 19 mars, date de la détection de la pandémie dans le pays, le pays est entré dans la phase 2, et l’État d’urgence sanitaire a été décrété par le Gouvernement.

Dès son entrée en fonction le lendemain, les établissements scolaires, les usines et les factories sont mis à l’arrêt. Seules les activités essentielles sont exemptes de cette mesure qui vise à aider l’État haïtien à mieux contrecarrer la propagation du virus à travers le confinement.  

Wilner Bossou

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :