Vendredi 21 Février, 2020

D’ici vendredi, Céant doit rendre certains véhicules à la Primature

Jean Michel Lapin, Premier ministre a.i

Jean Michel Lapin, Premier ministre a.i

Par Luckson Saint-vil

Lors de son premier conseil de gouvernement, tenu le vendredi 22 mars dernier, le Premier ministre a.i, Jean Michel Lapin a adopté un certain nombre de mesures traduisant ses priorités durant son passage à la Primature. Dans le cadre de ce conseil, M. Lapin annonce qu’à partir du 1er avril, la PNH procédera à l’arrestation de tout véhicule, immatriculé « Service de l’état », qui n’aura pas d’autorisation pour circuler au-delà des heures réglementaires.

Le Premier ministre a.i part à la recherche des véhicules détenus illégalement par des tiers. Dans l’une des décisions adoptées vendredi, il demande aux ministres de soumettre à la Primature une correspondance lui demandant d’intervenir auprès du Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP), à travers les Commissaires de gouvernement, afin de les récupérer.

Aussi, Jean Michel Lapin entend porter plainte contre tous ceux qui sans titre ni qualité détiennent un véhicule de l’Etat. En ce sens, les ministres sont appelés à soumettre à la Primature la liste de tous les automabiles conservés illégalement.

Dans la foulée, Jean-Henry Céant n’est pas épargné. Son remplaçant a intimé l’ordre au Secrétaire général de la Primature, de dresser un rapport de tous les moyens de transports qui ont été mis à disposition de l’ancien Premier ministre ; de laisser, au regard de la loi, à sa disposition, le nombre de véhicules auxquels il a droit en tant qu’ancien Premier ministre et de prendre toutes les dispositions pour que les autres soient rendus à la Primature d’ici le vendredi 29 mars prochain.

Dans un autre registre, Jean Michel Lapin entend respecter les prérogatives d’un gouvernement démissionnaire. Il a donc demandé aux ministres de n’engager l’Etat sous aucun prétexte, de nouveau contrat ni aucune nouvelle nomination. Seuls les dossiers en cours et à un stade avancé seront traités. Une considération spéciale sera accordée cependant au MSPP, au MENFP et au MAST lit-on dans la résolution, qui comporte au total 15 décisions, touchant plusieurs domaines.

Installé pour liquider les affaires courantes, Jean Michel Lapin doit rétablir la sécurité et réduire la cherté de la vie. Mais le premier ministre ne va pas réinventer la roue, il doit poursuivre la mise en œuvre de certaines mesures adoptées par son prédécesseur renvoyé par un vote de censure à la Chambre basse.

Réduire le train de vie de l’Etat demeure une priorité. Et pour du concret, Jean Michel Lapin demande a son collègue de la justice de prendre les dispositions, afin qu’à partir du 1e avril prochain, la police puisse arrêter tous véhicules circulant sans autorisations au-delà des heures règlementaires, soit jusqu’à 19 heures en semaine.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :