Mercredi 24 Juillet, 2019

Dévasté par la mort de sa mère, Roody blâme le système de santé

L’artiste Roody Roodboy dévoile les circonstances de la mort de sa mère, Marie Sanette Voltaire Dauphinsurvenue dans la soirée du 22 octobre 2018, des suites d’un malaise cardiaque. À en croire ses explications, c’est le mode de fonctionnement du système sanitaire haïtien qui en est la cause, en plus de la maladie.

*Voilà comment il a détaillé les faits dans une vidéo en direct (22 Live) diffusée sur la Radio Télévision Caraïbes (RTVC).

« Il était 2 h du matin quand ma petite sœur m’a appelé pour me signaler que maman ne se portait pas bien, elle avait un malaise. Je venais à peine de rentrer chez moi après une performance », dit-il expliquant que sa mère, à qui il a aussi parlé dans la foulée, lui a expliqué qu’il était nécessaire d’aller voir un médecin le plus rapidement que possible.

En effet, Roody Roodboy s’est diligenté pour l’amener au Centre Hospitalier Bernard Mevs pour les premiers diagnostics. Ce faisant, une infirmière - après avoir fait les premiers tests jugés nécessaires- l’a demandé de repasser le lendemain pour voir un médecin généraliste. Selon l’artiste, sa mère voulait de préférence aller voir son cardiologue avec qui, semble-t-il, elle avait déjà un rendez-vous. Vu qu’elle disait ressentir des palpitations et des douleurs au niveau de l’estomac.

La situation allait dégénérer. Arrivée là où elle devait voir le cardiologue, madame Dauphin -contrainte d’attendre le médecin- allait être évanouie à cause d’un problème de tension. Roody raconte qu’ « elle a été obligée d’être transférée d’urgence à l’hôpital du Canapé vert, là où un montant de 25 mille gourdes est réclamé pour y avoir accès. Cependant, ma mère n’avait que 20 mille gourdes disponibles ».

« L’accès lui a été refusé en dépit du fait qu’elle était dans un état critique, juste parce qu’elle n’avait pas les 5 mille gourdes de plus », raconte-t-il, d’un air triste.

Malheureusement, Roody était injoignable à ce moment-là. Par la suite, elle allait avoir la possibilité de rentrer grâce à l’aide d’une sœur des Témoins de Jéhovah. « Ils l’ont soi-disant stabilisée », lance l’aîné de la famille martelant que, lorsqu’il était finalement arrivé, sa maman était déjà complètement défigurée.

Après environ 40 minutes de conversation durant lesquelles sa mère lui a prodigué moult conseils, Roody explique qu’elle était dans une situation de panique, 10 minutes après un changement d’oxygène. « J’ai tout de suite appelé l’infirmière qui, malheureusement, ne pouvait pas joindre le médecin au téléphone. Et personne ne savait quoi faire dans ce cas », décrit-il.

« Peu de temps après, je n’avais plus de mère », dit-il d’une voix un peu troublée qui, sur le coup, fustige le comportement des personnels médicaux en Haïti : « Men peyi n ap viv la ! ».

Les funérailles de Marie Sanette Voltaire Dauphin ont eu lieu ce lundi 29 octobre 2018 au Parc du Souvenir, en présence de quelques amis musiciens et personnalités politiques, entre autres.  

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :